Gilles St-Hilaire a découvert ce qui semble être une pointe de flèche sur les rives du lac Otis.

Une pointe de flèche qui pourrait dater de plus de 4000 ans

Un citoyen de Port-Alfred, Gilles St-Hilaire, et sa conjointe, Geneviève Simard, ont fait une découverte intrigante au cours de l’été sur les rives du lac Otis. Ils ont découvert une pointe de flèche qui pourrait dater de l’Archaïque laurentien récent, une période remontant entre 5500 à 4200 ans avant aujourd’hui.

Le couple était en séjour au camping de Saint-Félix-d’Otis, au Saguenay, le 17 août dernier. Lors d’une baignade à côté de la plage avec sa conjointe, cette dernière a découvert ce qui semblait de prime abord être une pierre plate noire, parfaite pour faire des ricochets sur l’eau. En l’examinant de près, le couple a constaté qu’il ne s’agissait pas d’une pierre commune, puisque l’article avait la forme d’une pointe de flèche entière qui a visiblement été travaillée pour devenir un outil de chasse ou pour la guerre. L’objet comporte également de fins martelages.

Convaincu que l’artéfact peut avoir un intérêt pour des chercheurs en archéologie, le couple a décidé de communiquer avec le ministère des Affaires culturelles et son directeur, Gaston Gagnon, afin de l’informer de la découverte.

Ce dernier lui a plutôt conseillé de communiquer avec l’archéologue de l’UQAC qui effectue également des travaux en archéologie au Site de la Nouvelle-France.

Dans l’attente de faire analyser l’objet par des experts, M. St-Hilaire a entrepris d’effectuer des recherches sur Internet, entre autres sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Selon les renseignements fournis sur une autre pointe d’apparence semblable découverte près de la baie Missisquoi, en Montérégie, il croit qu’il pourrait s’agir d’une pointe foliacée à base rectiligne et à encoches latérales utilisée par les Amérindiens. Le chert gris noir Hattaway dans lequel a été taillée la flèche pourrait provenir d’aussi loin que l’État du Vermont, selon l’hypothèse émise par M. St-Hilaire.

Sur le site, on y mentionne que le concept de culture archéologique de l’Archaïque récent a été défini d’abord par des chercheurs de l’État de New York. Le concept se serait étendu à presque tout le nord-est américain dans la partie orientale des Grands Lacs. Son influence semble avoir été grande puisque les pointes associées à cette culture ont été exportées sur de vastes territoires circonscrivant leur lieu d’origine. Au Québec, des pointes du même type ont été découvertes tout le long de la vallée du Saint-Laurent ainsi que dans des territoires situés plus au nord.

S’agit-il vraiment du même type de flèches ? Seuls des experts pourraient répondre.