Le projet de plaques personnalisées au Québec a été annoncé au début juillet par l'ancien ministre des Transports André Fortin.

Une plaque d’immatriculation pour les vétérans

Les anciens combattants du Québec auront aussi droit à leur plaque d’immatriculation distincte.

Avec ces plaques, «le gouvernement tient à souligner l’apport considérable des anciens combattants, qui ont accepté de servir et de défendre leur pays et les valeurs démocratiques», a expliqué le ministre des Transports François Bonnardel par voie de communiqué. 

Mandatée par le ministère, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) travaillera avec la Légion royale canadienne pour développer le visuel des plaques qui seront mises en circulation dès 2019. 

Au Canada, il n’y a qu’au Québec et aux Territoires du Nord-Ouest où il n’existe pas de telles plaques d’immatriculation commémoratives pour les anciens combattants. 

LIRE AUSSI : Ruée vers les plaques d’immatriculation personnalisées