Une piétonne a subi de graves blessures lorsqu’elle a été renversée par une voiture à l’intersection des rues Robinson et Léon-Harmel, mardi après-midi.

Une piétonne gravement blessée à Granby

Une piétonne âgée de 79 ans luttait toujours pour sa vie, mardi soir, quelques heures après avoir été renversée par une voiture alors qu’elle traversait à l’intersection des rues Robinson Sud et Léon-Harmel, à Granby. Son état critique a nécessité son transfert au CHUS, à Sherbrooke.

La septuagénaire marchait sur la rue Robinson en direction sud, vers 14 h mardi, lorsqu’elle a traversé la rue Léon-Harmel en empruntant la traverse piétonnière, selon les premiers éléments recueillis lors de l’enquête policière.

Au même moment, elle a été renversée par une voiture rouge qui roulait sur la rue Robinson en direction nord et qui effectuait un virage à gauche sur la rue Léon-Harmel, explique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

« Tout ce qu’on a vu, c’est la circulation s’arrêter et la voiture rouge reculer », raconte Guylaine Dion, une employée d’un commerce situé à l’intersection où s’est produite l’accident. Ses collègues n’ont rien vu ni entendu de l’accident. 

Des témoins de la scène sont accourus auprès de la piétonne qui gisait au sol. Les paramédics ont été dépêchés sur les lieux. La septuagénaire a été transportée à l’hôpital de Granby où elle souffrait de graves blessures. En soirée, les médecins craignaient toujours pour sa vie. 

La conductrice impliquée dans l’accident, une Granbyenne âgée de 64 ans, a subi un violent choc nerveux. Elle a également été traitée par les paramédics qui l’ont conduite à l’hôpital. Les enquêteurs devaient la rencontrer plus tard mardi. 

Un tronçon de la rue Léon--Harmel a été fermé à la circulation durant l’enquête. Un technicien spécialisé en reconstitution de scène d’accident s’est rendu sur place pour établir la cause de la collision.

Les enquêteurs ont également effectué une tournée des commerces du secteur pour vérifier si les caméras de surveillance ont capté des images qui pourraient les aider dans leur investigation. Ils voulaient également rencontrer des personnes ayant pu être témoins de l’accident. 

La configuration de l’intersection, qui n’est pas en ligne droite, sera analysée afin d’établir si elle peut avoir joué un rôle dans l’accident. « C’est l’enquête qui va le déterminer », précise l’agent Rousseau. 

Aucune hypothèse n’a été avancée mardi pour expliquer la collision. 

Une intersection dangereuse

« C’est un coin dangereux, estime Mme Dion, qui est témoin quotidiennement d’automobilistes qui omettent d’effectuer leur arrêt obligatoire sur la rue Robinson en direction sud. Il pourrait y avoir une amélioration. »

Le journal a d’ailleurs été à même de constater pendant son passage sur les lieux de l’accident mardi que plusieurs automobilistes s’arrêtaient au dernier instant à l’intersection, dépassant largement la ligne d’arrêt. D’autres n’ont pour leur part pas cédé le passage aux piétons qui tentaient de traverser à l’intersection fort achalandée dans ce secteur commercial. 

Toutes ces actions ont été commises alors que le secteur fourmillait de policiers.


« « Tout ce qu’on a vu, c’est la circulation s’arrêter et la voiture rouge reculer » »
Guylaine Dion, employée d’un commerce près de l’accident

Le client d’un commerce a lui aussi signifié à La Voix de l’Est qu’il voyait fréquemment des automobilistes n’effectuant pas leur arrêt obligatoire à l’intersection.

Une commerçante a aussi fait savoir que certains piétons ne traversent pas la rue à l’intersection. 

Deuxième piéton renversé

C’est la deuxième fois en quelques semaines qu’un piéton est impliqué dans une grave collision à Granby. Un septuagénaire a été renversé par une voiture de taxi dans le stationnement des Galeries de Granby, le 2 mars, près du supermarché IGA. 

Gravement blessé, il a été hospitalisé au centre hospitalier universitaire de Sherbrooke où il a succombé à ses blessures. L’enquête policière est toujours en cours.