Un élève de l’Académie Les Estacades aurait frappé une enseignante au visage avec des feuilles.

Une enseignante victime d’une agression par un élève

TROIS-RIVIÈRES — Une enseignante de l’Académie Les Estacades a été agressée par un élève jeudi en début d’après-midi qui était mécontent d’avoir été expulsé d’une classe.

La scène a même été filmée. Sur la vidéo, on voit l’élève qui tente d’entrer dans un local et qui frappe son enseignante au visage avec des feuilles.

À la Commission scolaire Chemin-du-Roy, on confirme avoir été mis au fait de la situation. On a cependant refusé de commenter, se contentant de préciser que les interventions qui devaient être faites auprès des enseignants et des élèves avaient bel et bien été effectuées. Impossible par contre de savoir quelle était la nature de ces interventions.

Du côté de la Sécurité publique de Trois-Rivières, le sergent Luc Mongrain a pour sa part indiqué que les patrouilleurs avaient été appelés sur les lieux et qu’une plainte avait été portée par l’enseignante pour les voies de fait. Une enquête sera donc menée sur cette affaire. Vendredi après-midi, aucune arrestation n’avait été faite. Le cas échéant, l’étudiant fautif sera probablement libéré avec une promesse de comparaître devant le tribunal de la défense.

En entrevue à TVA, Claudia Cousin, présidente du Syndicat de l’enseignement des Vieilles-Forges, n’était pas étonnée par cet événement. «Ce n’est pas rare que des enseignants se font mordre ou se font frapper ou tirer les cheveux, ou lancer une boîte à lunch derrière la tête et se font menacer avec une paire de ciseaux, ou se font menacer verbalement. «Si tu me sors de la classe, tu vas voir, je vais te tuer.» Vous allez dire que ce sont des menaces verbales, ce sont des enfants, ils ne le feront pas. Sauf qu’on ne peut pas prendre ça à la légère. Et ce qui est triste, c’est la banalisation de la violence», a-t-elle déclaré.