Un voleur en série accusé d’un crime commis en 2018 à cause de son ADN

Le voleur en série Guy Lapointe, qui a un dossier criminel de près de 100 pages, a de nouveau été arrêté. Mercredi matin, il a comparu par visioconférence alors qu’il se trouvait au quartier général du Service de police de Saguenay. Et cette fois, c’est son ADN qui aurait été relié à un vol commis en 2018.

Le client de Me Charles Cantin, qui était représenté par Me Julien Boulianne, fait donc face à des accusations d’introduction par effraction et de bris de probation. Son enquête pour remise en liberté aura lieu vendredi.

«Ça n’a aucun rapport!, s’est exclamé l’accusé lors de sa comparution. Je veux 12 jurés. Je perds encore tout pour un ‘‘set-up’’. Ils ont saisi mes outils, saisi mon véhicule. J’ai fait neuf mois de prison, trois mois de thérapie, et là ils ont trouvé une empreinte de 2018! Qui va s’occuper de chez nous, de mes chats?», a-t-il demandé.

Guy Lapointe est connu comme l’un des voleurs les plus prolifiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il compterait plus de 200 vols à son actif, ses antécédents judiciaires s’étalent sur plus de 90 pages et il a déjà eu de lourdes peines pour des vols de coffre-fort dans banques, entre autres délits.