La jeune Izia, âgée de 8 ans, découvre l’Irlande du Nord.

Un rêve mère-fille outre-mer

Comme bien des jeunes adultes, Azure Laramée a décidé de mettre sa vie professionnelle sur pause, histoire de partir à l’aventure, de découvrir le monde et d’apprendre la langue de Shakespeare. La jeune femme de 25 ans a quitté sa vie à Chicoutimi pour s’installer au Royaume-Uni pour les six prochains mois. Jusqu’ici, son histoire ne diffère pas de celle de bien des jeunes voyageurs. Ce qui rend celle d’Azure plus singulière, c’est qu’elle a fait le grand saut avec sa fille Izia, qu’elle a eue alors qu’elle n’était âgée que de 17 ans.

Azure Laramée a accouché d’Izia à la fin de sa cinquième secondaire. À l’époque, la jeune femme demeurait à Québec. « Je le dis depuis ce temps, 17 ans, c’est beaucoup trop jeune pour avoir un enfant ! », lance Azure Laramée, lors d’un entretien accordé via Internet, puisque la mère et la fille se trouvaient en Irlande du Nord au moment de l’entrevue, où leur périple a commencé il y a quelques semaines.

Bien évidemment, Azure ne regrette pas d’avoir donné naissance à sa petite fille, aujourd’hui âgée de huit ans. « Ça n’a pas toujours été facile, puisqu’il n’y a jamais eu de papa dans l’histoire. Mais j’ai eu la chance d’être bien entourée par ma famille. Et Izia est une petite fille tellement débrouillarde et mature. Disons qu’elle a vite été habituée à se promener et à se faire garder ! », lance la jeune maman de 25 ans.

C’est lorsque la petite Izia était encore un bébé qu’Azure Laramée s’est installée à Chicoutimi, où elle a travaillé dans une lunetterie, ce qui lui a donné le goût de s’inscrire en Techniques d’orthèses visuelles. « J’ai de la famille au Saguenay et c’était un rêve pour moi de m’y installer », souligne celle qui a également débuté des études universitaires, à l’Université du Québec à Chicoutimi. Entre les études, le travail et le rôle de mère monoparentale, Azure a tout de même trouvé le temps de planifier un voyage lui permettant d’apprendre l’anglais.

« Initialement, je prévoyais faire un voyage de deux mois en solitaire, car je voulais vraiment parler anglais et il me fallait une immersion, car je n’ai pas trop de talent dans les langues ! Rapidement, mon projet a évolué et j’ai demandé à Izia si elle aimerait ça m’accompagner. Je trouvais que c’était une super belle expérience pour un enfant et nous avons finalement décidé de partir pour six mois, au Royaume-Uni », explique Azure Laramée.

Azure Laramée a accouché de sa fille Izia alors qu’elle n’avait que 17 ans. Aujourd’hui, le duo mère-fille se trouve en Irlande du Nord.

La mère et la fille étaient hébergées par une famille irlandaise, lors de l’entretien, où elles travaillaient dans les jardins en échange d’un toit et de repas. Le périple devait se poursuivre en Écosse, puis en Angleterre, plus précisément à Londres. Azure et Izia profiteront également de leur présence en Europe pour visiter l’Italie. Après leur escale en Écosse, le duo mère-fille s’établira chez une autre famille, à Londres.

Pour la petite Izia, ce voyage est une première expérience. « Je trouve ça très cool ! J’ai hâte de parler anglais et je trouve ça vraiment le fun de partager cette expérience avec ma mère », a affirmé Izia, tout sourire.

« C’est sûr qu’avec les études et le travail, je n’ai jamais pu prendre de longues vacances avec Izia. Six mois elle et moi, toutes seules, c’est une première. Et je dois dire qu’elle m’impressionne beaucoup. Elle est une petite voyageuse patiente et émerveillée par ce qu’elle découvre. Et elle est très débrouillarde pour son âge », note la jeune maman.

Questionnée à savoir si Izia s’était déjà fait de nouveaux amis en sol irlandais, la petite fille a répondu qu’elle n’avait pas encore pu rencontrer d’autres enfants de son âge. Mais elle a très hâte de visiter le « Chateau rose », soit le château de Craigievar, en Écosse, qui a inspiré le conte de Cendrillon.

Un besoin de voyager

Pour Azure Laramée, ce désir de voyager l’habitait depuis longtemps. « Évidemment, lorsqu’on a un enfant alors qu’on est encore une ado, ça met un frein à des rêves. Mais je voulais me prouver que c’était possible de le faire. Et je suis vraiment fière de pouvoir partager cette expérience avec Izia », a-t-elle ajouté.

Pour vivre ce voyage, Izia, qui est en troisième année, fera une petite pause de son cheminement scolaire. Elle continue toutefois d’étudier, même en voyage, et sa mère s’informera s’il est possible qu’elle aille à l’école lorsqu’elles seront arrivées à Londres, à la fin de l’été. Vous pouvez suivre les aventures d’Azure et d’Izia sur Instagram (@azurelaramee).

+

DIRE ADIEAU À SES BIENS

Avant de tout quitter pour partir de l’autre côté de l’Atlantique, Azure Laramée et sa fille Izia ont dû se départir de la majorité de leurs biens.

Un peu réticente à vendre ses objets, la petite de huit ans s’est finalement prêtée au jeu, afin d’amasser de l’argent de poche pour son périple de six mois.

Selon sa mère, Izia a affirmé qu’ainsi, elle pourrait se procurer des choses que sa mère refuserait de lui acheter! «Au début, elle ne voulait pas du tout vendre ses affaires! Mais aujourd’hui, elle est bien contente, car elle s’achète un souvenir de tous les endroits qu’elle visite. Et elle s’est aussi procuré un journal pour y écrire ses expériences», a souligné Azure Laramée.