L’immeuble de la rue Brochu à Sept-Îles, où s’est déroulé ce possible double meurtre.

Un possible drame conjugal fait deux mortes à Sept-Îles

SEPT-ÎLES — Une fillette de 2 ans et demi et une femme de 25 ans sont mortes lundi matin, à Sept-Îles, dans un probable double meurtre. Un homme dans la vingtaine a été arrêté dans ce qui a toutes les allures d’un drame conjugal, une hypothèse que refusent de confirmer les policiers pour l’instant.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont été appelés vers 6h30 lundi matin pour une altercation dans un appartement de la rue Brochu. Ils ont retrouvé sur place les deux victimes, qui ont été transportées à l’hôpital de Sept-Îles, où leurs décès ont été constatés.

La SQ a confié l’enquête à son service des crimes contre la personne et le corps policier ne pouvait en dire plus pour l’instant sur l’ensemble des circonstances entourant ces décès. Elle refuse d’ailleurs de préciser le lien entre les victimes et celui entre elles et l’homme arrêté.

Le sergent Hugues Beaulieu, de la SQ Côte-Nord, a néanmoins indiqué que le principal suspect était toujours interrogé par les enquêteurs et qu’il allait, selon toute vraisemblance, comparaître mardi au palais de justice de Sept-Îles une fois que le Directeur des poursuites criminelles aura l’ensemble du dossier en main.

École primaire fermée

Fait à souligner, l’école élémentaire anglophone Flemming, située près de la scène du crime, a été fermée d’urgence lundi matin. La direction a fait valoir sur Facebook qu’il n’y aurait aucun commentaire avant le retour de la directrice mardi matin. 

Le directeur général de la commission scolaire Eastern Shores, Howard Miller, a confirmé la fermeture de l’école, mais il s’abstient de faire le lien entre cette fermeture et le drame qui s’est produit à quelques dizaines de mètres de là, affirmant «qu’il ne pouvait en dire plus en raison de l’enquête».