Une vigile à la mémoire de Chloe et d'Aubrey Berry s'est tenue le 30 décembre à Oak Bay, en Colombie-Britannique.

Un père accusé du meurtre de ses deux filles en Colombie-Britannique

OAK BAY — Le père de deux filles retrouvées mortes dans une maison à Victoria le jour de Noël a été accusé sous deux chefs de meurtre au deuxième degré.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a affirmé par communiqué que Andrew Berry, âgé de 43 ans, avait été arrêté et accusé après avoir obtenu son congé de l’hôpital.

Chloe Berry, 6 ans, et sa soeur Aubrey, 4 ans, ont été retrouvées mortes dans une maison d’Oak Bay le 25 décembre.

La police avait affirmé qu’un homme blessé, dont l’état de santé n’avait pas été divulgué, avait été retrouvé à l’intérieur de la maison et transporté à l’hôpital.

Trisha Lees, qui agissait comme porte-parole de la famille, a déjà indiqué que la mère des enfants avait prévenu la police que son ancien conjoint de fait n’avait pas ramené les fillettes comme il était censé le faire.

Mme Lee n’a pas voulu commenter les accusations.

L’Unité intégrée des crimes majeurs de l’île de Vancouver poursuit son enquête.

Une décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique montre que Andrew Berry et sa conjointe de fait s’étaient disputés sur la garde des enfants après leur séparation.

Des documents de cour montrent que la mère des fillettes, Sarah Cotton, s’inquiétait des compétences parentales de leur père. Les documents indiquent que Andrew Berry souhaitait avoir la garde partagée également avec la mère des enfants.

Dans une décision rendue en mai dernier, le tribunal a plutôt accordé à Sarah Cotton plus de temps avec les enfants en raison de son horaire de travail flexible et parce qu’elle avait été le principal dispensateur de soins pour les fillettes durant la majeure partie de leur jeune existence.