Stéphane Girard, un voisin du bâtiment commercial, a déployé une échelle afin de sauver des flammes une femme enceinte et ses deux enfants.

Un homme sauve une famille d'un incendie à Alma

Un violent incendie a ravagé un bâtiment commercial d’Alma, dimanche soir, qui abritait 11 commerces et un logement. Le bilan aurait pu être bien plus lourd, si ce n’avait été du geste héroïque d’un voisin qui n’a pas hésité à sauver une femme enceinte et ses deux enfants à l’aide d’une échelle, alors qu’ils étaient prisonniers du brasier, au deuxième étage.
Stéphane Girard, un voisin du bâtiment commercial, a déployé une échelle afin de sauver des flammes une femme enceinte et ses deux enfants.
Un violent incendie a ravagé un bâtiment commercial qui abritait 11 commerces, au 490 rue du Pont Nord, à Alma.

Les flammes se sont déclarées vers 18 h, à l’arrière de l’édifice situé au 490 avenue du Pont Nord, dans le secteur du Centre Alma. Stéphane Girard, demeurant sur la rue Bourgeoys Ouest, a tout d’abord été alerté par une odeur de cigarette.

Constatant peu après que le bâtiment, qui se trouve à l’arrière de sa résidence, était en flammes, il s’est précipité à l’extérieur. Le propriétaire du bar laitier La crèmerie, à gauche du bâtiment commercial, était alors devant son commerce, impuissant, tandis que sa conjointe et ses enfants étaient prisonniers de l’étage supérieur, où ils habitent un logement, au-dessus de la petite entreprise.

Le propriétaire travaillait lorsque l’incendie a pris naissance. Le temps que l’homme sorte de son commerce, les flammes avaient déjà gagné la cage d’escalier, empêchant sa conjointe, enceinte, ainsi que leur garçon et leur fille, d’évacuer l’édifice.

Sans hésiter, Stéphane Girard a alors accouru afin de récupérer chez lui une échelle et grimper à l’une des fenêtres du logement. « Je suis rentré en dedans, j’ai calmé le jeune homme, je l’ai aidé à sortir, ensuite, j’ai fait descendre la fille et la femme », a-t-il raconté au Quotidien, dimanche soir, quelques heures après les événements, visiblement encore sous le choc. Le tout s’est déroulé en moins d’une dizaine de minutes.

Saine et sauve, la petite famille a pu être rassemblée avant l’arrivée des pompiers et tout juste avant que l’incendie ne prenne davantage d’ampleur. Tous ont remercié chaleureusement leur sauveur.

La future mère a même fait une promesse à Stéphane Girard. « Elle m’a dit que si c’était un garçon, elle allait l’appeler Stéphane », a-t-il rapporté, avec émotion.

De nombreux curieux se sont massés sur l’artère commerciale pour observer l’impressionnant incendie.

L'incendie a nécessité l'intervention d'une quarantaine de pompiers des casernes de Saint-Bruno et d’Hébertville, en plus de ceux d’Alma. Les pompiers ont oeuvré sur les lieux jusqu'à 6h lundi matin.

«L'immeuble est une perte totale, mais il n'y a pas eu de propagation aux maisons situées très près, confirme Bernard Dallaire, directeur de la Régie intermunicipale en sécurité incendie. Un pompier a dû être transporté à l'hôpital en raison d'un coup de chaleur, mais il a pu obtenir son congé en soirée.» 

Une enquête est en cours afin de déterminer les cause de l'incendie. Le directeur de la Régie intermunicipale confirme toutefois que les flammes ont pris naissance dans la cage d'escalier menant à l'appartement du deuxième étage. Il était donc impossible pour les occupants de sortir de l'appartement.

«Ce citoyen qui a permis aux gens de sortir à l'aide d'une échelle est vraiment un héros ce matin.»

Les commerces rasés

Le bâtiment commercial, qui est une perte totale, abritait 11 commerces, dont le cabinet d’avocats Maltais & Maltais, une clinique dentaire, un bureau de la Financière Sun Life, un cabinet financier, un salon de coiffure, un bureau de Gémel, de H & R Bloc, une succursale de Mobile Expert et les bureaux d’un acupuncteur, en plus du bar laitier. 

L’intensité du brasier a attiré de nombreux curieux qui se sont massés sur l’artère commerciale. La circulation était également bloquée dans le secteur. La Sûreté du Québec a prêté assistance aux pompiers afin de détourner la circulation sur ce boulevard qui traverse la municipalité.

L'avenue du Pont Nord a été fermée à la circulation jusqu'à 9h30 lundi matin.