L’équipe de tournage a pu être aperçue ce dimanche aux alentours du Star Café, rebaptisé Sarah’s, pour les besoins du film. Lundi, c’est à l’intérieur du commerce que la caméra s’est mise en marche.
L’équipe de tournage a pu être aperçue ce dimanche aux alentours du Star Café, rebaptisé Sarah’s, pour les besoins du film. Lundi, c’est à l’intérieur du commerce que la caméra s’est mise en marche.

Un film de Noël en tournage à Lac-Brome

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
De la neige en août ? Non, ceux qui sont passés par Lac-Brome cette fin de semaine n’ont pas eu la berlue. Le cœur villageois est depuis ce dimanche et pour les deux prochaines semaines le terrain de jeu de l’équipe de production d’un film de Noël en angloquébécois mettant notamment en vedette Ali Stroker, la légendaire Betty White et l'ancienne membre du groupe Destiny’s Child, Kelly Rowland.

Christmas Ever After (anciennement titré Timeless Christmas) est une production de la boîte Vroom Productions. Le film fera partie de la programmation du temps des Fêtes de la chaîne Lifetime, bien connue pour ses films romantiques et feel good.

La trame narrative du long-métrage est ancrée dans un village de l’État du Vermont. C’est pour son charme qui rappelle la Nouvelle-Angleterre que la production a jeté son dévolu sur la municipalité située au cœur des Cantons-de-l’Est. « Depuis le tout début, je leur ai dit que Lac-Brome était la meilleure ville! », s’exclame la directrice des lieux de tournage, France Cadieux.

Néanmoins, pour ancrer le décor dans la féérie de Noël, il a fallu recourir à de la neige artificielle. « On a aussi décoré pour le temps des Fêtes. La ville va avoir l’air d’un village de Noël avant son temps! », illustre Mme Cadieux.

L’équipe de tournage a pu être aperçue ce dimanche aux alentours du Star Café, rebaptisé Sarah’s, pour les besoins du film. Lundi, c’est à l’intérieur du commerce que la caméra s’est mise en marche.

L’équipe de production de Christmas Ever After occupera Lac-Brome jusqu’au 3 septembre, alors que 90% des scènes du film y seront tournées. « On va aussi filmer au bookstore, sur la rue Lakeside, au club de golf, à l’auberge et dans une maison qu’on appelle le Bob cottage », énumère Mme Cadieux.

L’actrice Ali Stroker tiendra la vedette de cette comédie romantique. La première comédienne en fauteuil roulant à avoir mis la main sur un prix Tony, en 2019, prêtera ses traits à la romancière Izzie Simmons.

En outre, le chemin Lakeside sera complètement fermé à la circulation, entre le chemin Knowlton et la rue Victoria, le temps de filmer quelques scènes extérieures, les 30 et 31 août prochain. C’est d’ailleurs à ce moment-là que la magie de Noël devrait être à son apogée, nous a-t-on fait savoir...

Par la suite, l’équipe filmera une scène au salon de quilles de Cowansville. Deux jours de tournage sont ensuite prévus à Montréal, après quoi le long-métrage entrera dans sa phase de montage.

« Ça va vite! lance Mme Cadieux. Il faut faire ce film-là avec des échéances très serrées puisque tout doit être prêt pour les Fêtes. On court encore, mais on va y arriver! »

Distribution

L’actrice Ali Stroker tiendra la vedette de cette comédie romantique. La première comédienne en fauteuil roulant à avoir mis la main sur un prix Tony, en 2019, prêtera ses traits à la romancière Izzie Simmons, qui séjourne chaque année à son bed and breakfast préféré pendant le temps des Fêtes. Grâce au nouveau propriétaire de l’établissement (incarné par le ténébreux Daniel DiTomasso) qui ressemble étrangement aux héros de ses romans, l’auteure en finit avec son syndrome de la page blanche et peut-être bien avec son célibat...

« D’avoir une actrice principale en fauteuil roulant c’est différent, c’est plus inclusif », se réjouit Mme Cadieux, mentionnant que cette représentativité d’une personne avec un handicap dans un premier rôle est une grande avancée dans le cinéma.

La légendaire Betty White qui, à 98 ans, est encore bien active, sera aussi de la distribution.

Des noms somme toute assez connus graviteront autour de l’actrice principale, à commencer par la légendaire Betty White qui, à 98 ans, est encore bien active.

L'ancienne membre du groupe Destiny’s Child, Kelly Rowland, figure elle aussi parmi la distribution. Il ne s’agira toutefois pas d’un premier rôle au grand écran pour la chanteuse, elle qui cumule notamment quelques apparitions dans plusieurs séries télévisées américaines et qui a vu son nom inscrit du générique des films Freddy contre Jason et Think Like a man too.

L'ancienne membre du groupe Destiny’s Child, Kelly Rowland, figure elle aussi parmi la distribution.

Une belle vitrine pour Lac-Brome

Le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe est ravi de la vitrine qu'offre le long-métrage à sa municipalité notamment auprès du public américain. D'ailleurs, les curieux se seraient faits nombreux aux abords du plateau.

Le conseil municipal a immédiatement accepté la demande de équipe de production. «C'est très bon pour la ville, note l'élu. C'est sans compter que c'est bon pour nos commerces d'accueillir toute l'équipe !»

Un autre tournage, cette fois pour la chaîne CBS, était prévu ce printemps, mais avait dû être annulé en raison de la COVID. La venue de Christmas Ever After est, selon M. Burcombe, le signe que les choses rentrent tranquillement dans l'ordre. «Ils ont eu l'autorisation du gouvernement pour venir tourner ici. Ils portent des masques et désinfectant.tout au fur et à mesure. Ils sont très respectueux», relate-t-il.