Cette nouvelle détention d’un Canadien en Chine survient au beau milieu d’un conflit diplomatique entre Pékin et Ottawa, déclenché par l’arrestation de Meng Wanzhou (photo).

Un autre Canadien détenu en Chine, cette fois pour une affaire «de drogue»

OTTAWA - Le ministère chinois des Affaires étrangères soutient que la récente détention d’un autre citoyen canadien est liée à des allégations de trafic de drogue qui visent des enseignants étrangers.

Le ministère canadien des Affaires étrangères a confirmé, en fin de la semaine, qu’un citoyen canadien avait été arrêté dans la ville de Yantai, dans la province du Shandong, mais Ottawa refuse de donner plus de détails, invoquant les lois sur la protection de la vie privée. Selon le ministère, des responsables canadiens ont fourni des services consulaires à cette autre personne détenue par les autorités chinoises.

Interrogé lundi sur cette nouvelle détention, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a confirmé qu’un Canadien faisait partie d’un groupe d’étrangers visés par une enquête dans la province du Shandong pour des allégations liées à la drogue, selon une transcription de la conférence de presse publiée par le ministère.

Le porte-parole Geng Shuang a indiqué que les autorités chinoises avaient informé les ambassades des pays concernés et organiseraient des visites consulaires.

Le porte-parole du ministère chinois a déclaré lundi qu’il n’y avait aucun lien entre cette enquête dans le Shandong et une autre affaire de drogue impliquant des étrangers dans la province du Jiangsu, près de Shanghai.

Cette nouvelle détention d’un Canadien en Chine survient au beau milieu d’un conflit diplomatique entre Pékin et Ottawa, déclenché par l’arrestation de Meng Wanzhou, une dirigeante de l’entreprise Huawei, le 1er décembre à Vancouver. Dans les jours qui ont suivi l’arrestation de Mme Meng, à la demande des États-Unis, la Chine a arrêté deux Canadiens pour des allégations d’espionnage. Le premier ministre Justin Trudeau a qualifié ces arrestations d’arbitraires.