Trois hommes périssent dans un accident d’avion survenu dans le nord du Québec

MONTRÉAL — Trois personnes sont mortes lors d’un écrasement d’avion survenu près du lac Boulène, dans un secteur isolé du nord du Québec.

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton a dépêché vendredi soir un avion Hercules après avoir reçu un signal provenant d’une balise de localisation d’urgence.

Des équipes de recherches et de secours étaient à pied d’oeuvre dans le secteur pour retrouver un homme d’affaires québécois et son fils portés disparus quand elles ont entendu le signal de détresse, a indiqué le capitaine Trevor Reid.

«Le signal provenait un peu à l’extérieur du secteur des recherches, mais les équipes ont pu le localiser», a souligné l’officier.

Des secouristes ont été parachutés à l’endroit de l’écrasement où ils ont retrouvé trois hommes ne montrant aucun signe vital.

M. Reid a indiqué qu’une quatrième personne avait été découverte encore en vie. Elle a été transportée par hélicoptère vers Chibougamau, une ville située tout près de là.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), cet homme a obtenu son congé de l’hôpital et rencontrera les enquêteurs.

Les familles des trois victimes ont été mises au courant de la tragique nouvelle, a ajouté Hélène Nepton de la SQ, qui n’a pas dévoilé leur identité.

Elle a ajouté qu’un hélicoptère de la police avait été dépêché sur les lieux de la tragédie pour récupérer les corps.

Mme Nepton a dit que les quatre hommes étaient des amis qui se dirigeaient vers un voyage de pêche dans la région.

Selon une autre porte-parole de la SQ, Joyce Kemp, les victimes sont tous des sexagénaires et des septuagénaires québécois.

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada est au courant de l’accident, survenu selon toute vraisemblance vers 16 h 30, vendredi. Il évalue présentement la situation. Une porte-parole, Julie Leroux, a expliqué que l’endroit n’étant pas accessible par la route, le BST n’y enverra personne pour le moment.