Selon le cinéaste Samuel Matteau, «Acadiana» est une œuvre hybride, un essai documentaire «qui serait quelque chose comme l’écho de nos pensées, ou du trouble profond que nous avons ressenti, lorsque nous avons découvert ce festival, en mai 2017».

Trois cinéastes de Québec au Cannes du court métrage

Il y a trois cinéastes de Québec qui sont aux anges depuis lundi : «Acadiana» est en compétition officielle dans la section Labo 2019 au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand. Il s’agit de la plus importante manifestation cinématographique mondiale consacrée au court métrage, l’équivalent du Festival de Cannes.

Le film de Samuel Matteau (Ailleurs), Guillaume Fournier et Yannick Nolin se déroule tout juste quelques semaines après l’assermentation du président Trump. La ville de Pont Breaux, en Louisiane, est le théâtre du festival de l’écrevisse. 

Selon Samuel Matteau, Acadiana est une œuvre hybride, un essai documentaire «qui serait quelque chose comme l’écho de nos pensées, ou du trouble profond que nous avons ressenti, lorsque nous avons découvert ce festival, en mai 2017». 

La section Labo, qui en est sa 18e édition, a pour but de proposer des films détonnants. Le festival se déroule du 1 au 9 février. Les cinéastes seront sur place.