L’enquête se poursuit concernant la découverte de deux corps calcinés à l’intérieur d’un véhicule, à Trois-Rivières.

Triple meurtre: la deuxième victime toujours pas identifiée

Trois-Rivières — Maintenant que Steve Lamy a été formellement identifié comme une des deux personnes qui se trouvaient dans le VUS incendié, près du chemin Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, la prochaine étape est d’identifier le deuxième corps.

Les policiers ont bel et bien un nom potentiel. Comme dans le cas de Steve Lamy, c’est vraisemblablement l’ADN qui permettra de résoudre ce mystère.

Les corps sont tellement calcinés que l’ADN doit être extrait de la moelle osseuse. Pour ce qui est de l’homme dont l’identité n’a toujours pas été révélée, il semble qu’il n’aurait pas été vu depuis une quinzaine de jours. 

Comme ce n’est pas la première fois qu’il s’absente ainsi, ses proches n’avaient pas jugé bon de le porter disparu.

Il semblerait que les deux corps ont été mutilés, possiblement avec une scie. L’un plus que l’autre. Une des victimes aurait été trouvée complètement à l’arrière du véhicule et l’autre à l’avant.

Rappelons que la Sûreté du Québec a confirmé, lundi, qu’une des deux victimes du VUS incendié est Steve Lamy, un entrepreneur en construction. 

Ces meurtres seraient reliés avec celui d’Ophélie Martin-Cyr. La jeune femme a été découverte sans vie dans un champ de Yamachiche le 10 octobre. Le véhicule
calciné avait été découvert le même jour.

René Kègle et Francis Martel ont été accusés du meurtre prémédité d’Ophélie Martin-Cyr. Ils
doivent retourner en cour le 23 novembre.

Il semblerait que les deux corps ont été mutilés. L’un plus que l’autre. Une des victimes se trouvait à l’arrière complètement du véhicule et l’autre à l’avant entre les deux sièges.

Rappelons que la Sûreté du Québec a confirmé, lundi, qu’une des deux victimes du VUS incendié est Steve Lamy, un entrepreneur en construction. Ces meurtres seraient reliés avec celui d’Ophélie Martin-Cyr. La jeune femme a été découverte sans vie dans un champ de Yamachiche le 10 octobre. Le véhicule calciné avait été découvert le même jour.

René Kègle et Francis Martel ont été accusés du meurtre prémédité d’Ophélie Martin-Cyr. Ils doivent retourner en cour le 23 novembre.