Selon la plainte déposée au Service de police de Saguenay, la dame se serait fait voler sa carte de crédit dans les cases réservées aux patients du bloc opératoire de Chicoutimi.
Selon la plainte déposée au Service de police de Saguenay, la dame se serait fait voler sa carte de crédit dans les cases réservées aux patients du bloc opératoire de Chicoutimi.

Sa carte fraudée pendant qu’elle se fait opérer

Une patiente de l’hôpital de Chicoutimi se serait fait frauder sa carte de crédit alors qu’elle se trouvait sur la table d’opération.

Une plainte a été déposée au Service de police de Saguenay (SPS) dans la journée de mercredi. Au moins quatre transactions auraient été effectuées avec la carte de la dame. 

Jointe par Le Quotidien, la présumée victime n’a pas voulu donner plus de détails sur l’événement, mais espère que justice soit rendue. «Je me fie au système», a exprimé celle qui se remet à peine d’une chirurgie. 

La carte de la dame se trouvait dans les cases réservées aux patients du bloc opératoire. 

Seuls les employés et les autres usagers du bloc opératoire ont accès à ces cases. Avant chaque opération, un document est donné aux patients leur expliquant que l’établissement ne peut être tenu responsable des vols. 

Les patients doivent aussi signer une décharge de responsabilité en cas de vol, avant chaque opération, précise la direction du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. «Ces effets demeurent sous votre entière responsabilité tout au long de votre séjour si vous décidez de les conserver avec vous. Pour cette raison, nous vous conseillons de n’apporter que le strict nécessaire», peut-on lire dans le guide d’accueil remis aux gens hospitalisés.