Raphaël Lavoie

Repêchage: Raphaël Lavoie prend la direction d'Edmonton

VANCOUVER — Raphaël Lavoie a été sélectionné un peu plus tard que prévu, tandis que Samuel Bolduc a entendu son nom résonner dans le Rogers Arena un peu plus tôt qu’anticipé. Les deux ressentaient toutefois la même chose: la joie de faire partie d’une organisation de la LNH.

La longue attente de Lavoie au repêchage de la LNH a pris fin samedi matin, quand il a été choisi en deuxième ronde par les Oilers d’Edmonton.

Lavoie, de Chambly, était le Québécois le mieux coté par de nombreuses publications spécialisées. Plusieurs s’attendaient à ce qu’il soit sélectionné en deuxième moitié de première ronde vendredi soir. L’attaquant des Mooseheads de Halifax a finalement été choisi au 38e rang.

«Je suis juste content d’être repêché, a dit Lavoie. C’est une excellente organisation. Il y a de très bons joueurs là-bas.

«Je n’avais pas d’attentes quand je suis arrivé au repêchage. Je veux juste jouer au hockey. Je voulais être repêché par une équipe de la LNH. Cet objectif-là est atteint. Je suis content.»

Âgé de 18 ans, Lavoie a récolté 32 buts et 41 aides en 62 matchs la saison dernière. Il a ajouté 20 buts et 12 aides en 23 rencontres éliminatoires, aidant les Mooseheads à atteindre la finale de la Coupe du Président.

Lavoie se veut un joueur talentueux avec un gros gabarit qui aime se comparer à Ryan Getzlaf. Il y avait toutefois des points d’interrogation du côté de son habitude à se fier - peut-être un peu trop - à son talent et à ne pas toujours fournir un plein effort.

«Il y a des commentaires négatifs qui sont dits sur beaucoup de personnes. Je ne peux pas contrôler l’opinion des gens, a répondu Lavoie quand il a été questionné sur les critiques à son endroit. Ça ne m’affecte pas vraiment.»

Il a toutefois admis qu’il aura la motivation de démontrer qu’il avait le talent pour être sélectionné dès le premier tour.

De son côté, Bolduc était un autre espoir intrigant. Il avait notamment obtenu seulement une mention honorable du magazine McKeen’s, étant exclu des 217 meilleurs espoirs selon la publication spécialisée.

Malgré tout, les Islanders de New York l’ont choisi dès le deuxième tour, au 57e échelon.

«Je m’attendais à être pris un peu plus tard, a reconnu Bolduc. C’est une belle surprise pour moi.

«Mon agent m’avait dit que (les Islanders) m’avaient aimé en entrevue lors du camp d’évaluation. J’avais un petit pressentiment, mais pas plus que ça.»

Alexander Campbell, de Châteauguay, a ensuite été repêché par les Predators de Nashville au 65e rang. Il évoluait la saison dernière avec les Grizzlies de Victoria, dans la BCHL. Il empruntera la route de la NCAA et s’est engagé à jouer pour l’Université Clarkson à compter de la saison 2020-21.

«La route collégiale n’est pas exactement la route pour les Québécois, mais j’ai fait ce choix, a dit Campbell. Je suis ici en ce moment. Je suis très excité et ça montre que la route collégiale, ça peut marcher.»

L’attaquant Nathan Légaré a été choisi par les Penguins de Pittsburgh en 74e position. L’attaquant Alex Beaucage, qui a remporté la Coupe Memorial plus tôt ce printemps avec les Huskies de Rouyn-Noranda, a ensuite été sélectionné en 78e place par l’Avalanche du Colorado.

Légaré en est un autre qui était classé un peu plus haut que son rang de sélection. Rien n’allait toutefois gâcher son plaisir de porter un chandail des Penguins.

«On est un numéro pendant deux jours dans une année. Après, c’est à moi de faire le travail, a-t-il rappelé. Je vais avoir ma chance à Pittsburgh. On verra ce qui va arriver.

«Juste le fait d’être repêché dans la LNH, c’est un rêve qui devient réalité. Des choix de troisième ronde qui ont eu une carrière, il y en a une pelletée. Je suis vraiment satisfait.»

Le centre des Remparts de Québec Félix Bibeau a été choisi par les Islanders en sixième ronde au 178e rang. En septième ronde, le défenseur des Foreurs de Val-d’Or Maxence Guenette a été sélectionné au 187e rang par les Sénateurs d’Ottawa, puis l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Rafaël Harvey-Pinard a été repêché au 201e rang par le Canadien de Montréal. Finalement, l’attaquant des Foreurs Jérémy Michel a trouvé preneur lors de la 217e et dernière sélection, aux Blues de St. Louis.

Si l’on inclut aussi les joueurs des Maritimes et étrangers évoluant dans la LHJMQ, un total de 19 joueurs du circuit Courteau ont été repêchés. C’est quatre de moins que l’an dernier, mais cinq de plus qu’en 2017 et 2016.