Le député de Chomedey, Guy Ouellette

Procès Normandeau-Côté: le député Guy Ouellette assigné à comparaître

Le député de Chomedey, Guy Ouellette, devra témoigner en cour, jeudi après-midi, dans le contexte des préparatifs du procès Normandeau-Côté. C’est l’avocat de Marc-Yvan Côté, Me Jacques Larochelle, qui l’a assigné.

Le juge André Perreault a vérifié l’horaire de M. Ouellette avant qu’on lui envoie un subpoena. Le député peut donc participer au caucus présessionnel des libéraux mercredi et jeudi matin, puis se pointer au palais de justice de Québec. Deux autres personnes suspectées d’être à la source des fuites policières dans le dossier Normandeau-Côté ont aussi été convoquées. Il s’agit du policier Stéphane Bonhomme, qui aurait subtilisé les documents dans les locaux de l’UPAC, et de l’ex-policier de la Sûreté du Québec Richard Despatie, qui aurait servi de relais et dont le téléphone a été utilisé pour «appâter» M. Ouellette avant son arrestation en octobre. Dans les parties accessibles des déclarations ayant mené à des perquisitions aux domiciles de Despatie et Ouellette, il était avancé que les trois hommes pourraient avoir agi pour «influencer ou négocier une nomination ou en faire le commerce». 

+