La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy
La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy

Près de 28 millions $ pour l’achat de livres dans les bibliothèques

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, était de passage à Sherbrooke, jeudi, pour annoncer que Québec investit près de 28 millions $ dans l’acquisition de livres et de documents pour les bibliothèques du Québec. La municipalité de Sherbrooke récoltera près de 500 000 $ de subvention.

Le budget accordé aux 173 bibliothèques publiques automnes (BPA) de la province en 2020-2021 augmentera de 32 % par rapport à l’année précédente, une hausse de 6 millions $ pour atteindre un total de 25 millions $. Aussi, le budget des centres régionaux de services aux bibliothèques publiques (CRSBP) est en hausse de 50 %, soit 1 million $ pour atteindre au total 3 millions $ pour 2020-2021.

«La culture demeure une des cinq priorités de notre gouvernement. Et qui dit mieux culture que lecture? Pendant la pandémie, les Québécois se sont tournés vers cette nourriture pour l’esprit et ont pris conscience de l’importance accordée aux livres et à la lecture au Québec parce qu’il y a eu beaucoup de visites virtuelles faites sur les différents sites internet des bibliothèques de la province. Les gens avaient soif de savoir», a souligné la ministre qui a grandi à Sherbrooke et a fréquenté les écoles Mitchell et Montcalm avant de faire son cégep et ses études en droits à l’Université de Sherbrooke.

L’annonce a été faite dans les locaux de la bibliothèque Éva-Senécal, qui compte 40 000 abonnés et 380 000 livres et documents, en présence du maire Steve Lussier, de la députée provinciale dans Saint-François, Geneviève Hébert, du président du comité de la culture pour la Ville de Sherbrooke Paul Gingues, et de la représentante de la députée solidaire de Sherbrooke, Marie-Claude Paradis-Vigneault.

«De mémoire de fonctionnaire, cette hausse au budget est la plus importante en 15 ans», a précisé Mme Roy.

Par son soutien aux BPA, qui desservent les municipalités de plus de 5000 habitants, le gouvernement du Québec veut enrichir et diversifier l’offre documentaire aux citoyens dans l’ensemble des régions et faire des bibliothèques publiques des lieux culturels dont ils sont fiers. Par ailleurs les CRSBP desservent quelque 650 bibliothèques affiliées dans les municipalités de moins de 5000 habitants.

On estime que plus de 96 % de la population québécoise est desservie par une BPA (près de 85 %) ou un CRSBP (près de 12 %). Cela représente plus de 8 millions de citoyens dans près de 925 municipalités à travers la province.

En tant qu’acheteurs institutionnels, les bibliothèques publiques et les CRSBP ont l’obligation d’acquérir leurs livres imprimés auprès de librairies agréées de leur région administrative, à prix courant. 

«Notre budget en culture prévoyait des sommes pour bonifier les collections des bibliothèques publiques et des centres régionaux de services et je suis fière de dire que nous avons su préserver ces sommes dans le cadre de la relance en culture. Ce soutien de près de 28 millions $ leur permettra de poursuivre leur mission de valoriser la lecture et de la rendre accessible à tous les Québécois», a déclaré la ministre Roy.

Le maire Steve Lussier a précisé que si Sherbrooke recevait 500 000 $ de ce budget, la grande région de l’Estrie recevrait près de 750 000 $.