Poignardé au bras, il refuse de porter plainte

Un homme de 35 ans a été poignardé au bras par un autre individu, dans la nuit de vendredi à samedi à Jonquière, mais a refusé de porter plainte à la police.

C’est le personnel médical de l’hôpital, vers 4 h 30 samedi, qui a indiqué aux policiers qu’un homme avait reçu un coup de couteau sur un bras. 

L’homme poignardé, qui est connu des milieux policiers, n’a pas voulu collaborer avec le Service de police de Saguenay (SPS).

« Il ne voulait pas porter plainte [...]. Pour lui, il ne s’était rien passé. C’est comme s’il avait juste eu un accident », indique le lieutenant Denis Harvey du SPS.

« L’individu a dû être transféré à l’hôpital de Chicoutimi parce que ses blessures nécessitaient une opération urgente, mais qui ne mettait pas sa vie en danger », précise M. Harvey.

Les événements précédant cette altercation présumée entre deux individus ne sont pas connus. Des patrouilleurs ont aussi ratissé divers secteurs de la ville, sans trouver d’indice.

Facultés affaiblies

Par ailleurs, un homme de 32 ans qui avait une conduite erratique au volant de son véhicule a été intercepté grâce à la vigilance d’une policière nouvellement à la retraite, aussi à Jonquière.

Arrêté par les agents du SPS, il a soufflé au-dessus de deux fois la limite permise d’alcool dans le sang.