Petit Poucet voleur de roulotte vite arrêté à Beauport

Les malfaiteurs ne sont pas tous des génies du crime. Dernier exemple en liste, ce quadragénaire de Québec qui a décidé de voler une roulotte, mais a laissé les pattes stabilisatrices de l’engin traîner sur l’asphalte, laissant une trace qui a permis aux policiers de le retrouver en moins de deux.

L’appel est survenu peu après minuit vendredi matin, raconte Cyndi Paré, porte-parole de la police de Québec. Un résident de Beauport venait tout juste de se faire voler sa roulotte neuve, attachée à son véhicule garé devant sa résidence. «Cependant, comme le voleur n’avait pas attaché correctement la remorque à l’attache de sa voiture, n’utilisant que les chaînes et non la boule d’attelage, cela a eu pour effet de laisser les pattes stabilisatrices traîner par terre», indique-t-elle.

Ainsi, tout le trajet parcouru par la remorque volée était tracé sur l’asphalte et les policiers n’ont eu qu’à le suivre pour retrouver le petit Poucet... à 6 km seulement du lieu du vol. «Nous avons arrêté un homme de 48 ans de Québec pour vol, recel, possession d’outils de cambriolage, conduite pendant une interdiction, non-respect d’engagement et possession de stupéfiants, à savoir de l’acide gamma-hydroxybutyrique (GHB). Son véhicule a été saisi, il a été détenu et rencontrera les policiers vendredi matin. Il pourrait comparaître en après-midi», a indiqué Mme Paré.