Des défenseurs des droits des animaux soulignent que les peines en matière de cruauté animale au Québec sont beaucoup moins sévères que dans d’autres provinces.
Des défenseurs des droits des animaux soulignent que les peines en matière de cruauté animale au Québec sont beaucoup moins sévères que dans d’autres provinces.

Peine de 90 jours de prison pour avoir poignardé un chien

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
EXCLUSIF / Pour avoir poignardé le chien de ses voisins, un homme de Québec passera 90 jours en prison. Une peine jugée clémente par deux défenseurs des droits des animaux qui dénoncent la mollesse de la justice québécoise envers la cruauté animale.