Le centre évangélique Parole de vie fondé par Paul Mukendi.

Paul Mukendi déclaré coupable de 9 chefs d'accusation

Le pasteur Paul Mukendi a été reconnu coupable de neuf chefs d’accusation au palais de justice de Québec, samedi.

Le révérend du centre évangélique Parole de Vie sur le boulevard Pierre-Bertrand à Vanier faisait face à neuf accusations d'agression sexuelle, voies de fait avec lésions et menaces de mort sur la plaignante de 31 ans.  

Lors du procès, la victime a admis avoir dû se soumettre aux désirs du révérend Paul Mukendi, pendant 14 ans, entre 2002 et 2016. Les premières agressions seraient survenues alors qu'elle était encore mineure.

Elle était l’une des premières membres de l’église Parole de Vie, fondée par Paul Mukendi, 41 ans. Sa mère, fidèle fervente, l’aurait «offerte en offrande» au révérend.

Le jury a rendu son verdict sans savoir que d’autres femmes de l’église ont affirmé avoir elles aussi été agressées par Paul Mukendi. 

La cause reposait sur le seul témoignage de la plaignante.

La Couronne a demandé la détention immédiate de l'accusé.

À LIRE AUSSI: Procès du pasteur Paul Mukendi, présumée victime giflée et battue

À LIRE AUSSI: Procès du pasteur Mukendi: une ex-fidèle pour appuyer la plaignante

À LIRE AUSSI: L’épouse du révérend Mukendi crie au complot

Paul Mukendi