Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Festival de Musique du Bout du Monde offrira quelques « soirées à la pointe » sur le site où s'est produit Clay and Friends l'été dernier.
Le Festival de Musique du Bout du Monde offrira quelques « soirées à la pointe » sur le site où s'est produit Clay and Friends l'été dernier.

Pandémie ou pas, les festivals gaspésiens se préparent pour un été en musique 

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Pandémie ou pas, les festivals gaspésiens préparent un été tout en musique, mais aussi tout en collaboration. Pour mettre en lumière les liens entre les événements, le Festival de Musique du Bout du Monde de Gaspé et le festival BleuBleu de Carleton-sur-Mer ont présenté leurs programmations lors d’un point de presse commun. Bleu Jeans Bleu, Sarahmée, Laurence Jalbert et Safia Nolin seront notamment de la partie.  

«Pandémie ou pas, notre mission reste la même : faire rayonner les paysages gaspésiens et la diversité culturelle», précise d’entrée de jeu le directeur général du Festival de Musique du Bout du Monde (FMBM) de Gaspé. Même si son équipe a dû «apprendre à vivre dans l’incertitude», Steve Pontbriand se réjouit du résultat final. «On a réussit à garder l’essence du FMBM». 

Dispersés sur quatre sites d’un bout à l’autre de Gaspé, tous devant des paysages à couper le souffle, les spectacles réunirons succès populaires et découvertes. «Il y a une tradition de découvertes musicales au FMBM. Les gens ont confiance en nos programmations, et viennent même s’ils ne connaissent pas nécessairement un artiste. C’est une question d’expérience», juge le directeur général. 

Du 5 au 8 août, plusieurs artistes battront les planches du FMBM, notamment Bleu Jeans Bleu, Sarahmée et Random Recipe. Des artistes aux styles très diversifiés, allant du néoclassique à la musique traditionnelle, seront aussi de la partie. L’organisation se réjouit de la grande part des artistes québécois dans la programmation. «À peu près 90% de nos artistes viennent du Québec. C’est la preuve qu’on est capable d’avoir une grande diversité culturelle et musicale au Québec».

Le directeur général du Festival de Musique du Bout du Monde, Steve Pontbriand

Dans la Baie-des-Chaleurs, le Festival BleuBleu battra son plein plus tôt en saison. Du 24 au 27 juin, des artistes comme les gaspésiens Laurence Jalbert et Fred Fortin seront à Carleton-sur-Mer. S’ajouteront d’autres artistes comme Avec pas d’casque, Safia Nolin et Mathieu David Gagnon, qui viendra présenter son projet Flore Laurentienne.  

Il y a quelques semaines, le Festival en chansons de Petite-Vallée annonçait les artistes qui fouleront la scène. Décris comme «trois grandes marées», l’édition 2021 offrir entre autres des prestations de Klo Pelgag, Louis-Jean Cormier et Tire le coyotee.  

Une collaboration «beaucoup plus serrée» 

Pressés par le contexte pandémie, les deux organisations se sont beaucoup rapprochées au cours de la dernière année. «On avait déjà de bons échanges, mais on est vraiment à un autre niveau», explique Steve Pontbriand.  

«Ensemble, on a deux expériences d’organisation pandémie. Nos contacts quotidiens sur pas mal tous les enjeux nous a permis de trouver des solutions, de sortir un peu de ce qu’on est habitués», se réjouit-il. «On doit un peu s’adapter à des règles qu’on ne connait pas encore, alors ça prend beaucoup d’imagination. On planifie avec des mesures plus sévères, et on relâchera si on nous le permet», explique celui qui a travaillé en santé publique pendant des années avant de joindre le domaine de l’évènementiel. 

«Dans tous les cas, on est très fiers du résultat», conclut Steve Pontbriand.  

La programmation complète du Festival de Musique du Bout du Monde est disponible au https://musiqueduboutdumonde.com/.