En plus de reprendre ses liaisons entre les grands centres et le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, Orléans Express augmentera la fréquence de ses voyages entre Montréal et Québec, a annoncé mardi Keolis Canada.
En plus de reprendre ses liaisons entre les grands centres et le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, Orléans Express augmentera la fréquence de ses voyages entre Montréal et Québec, a annoncé mardi Keolis Canada.

Orléans Express reprend ses liaisons vers l’Est-du-Québec

Après avoir redémarré ses services sur le tronçon entre Montréal et Québec le 10 juillet, Orléans reprendra ses déplacements vers l’Est-du-Québec dès vendredi, juste à temps pour les vacances de la construction.

En plus de reprendre ses liaisons entre les grands centres et le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, Orléans Express augmentera la fréquence de ses voyages entre Montréal et Québec, a annoncé mardi Keolis Canada. 

Le service de livraison de colis Expedibus sera aussi de nouveau disponible dès vendredi, mais uniquement entre Montréal et Québec pour le moment. «La fréquence et la pérennité de ces ajouts de services dépendront de l’achalandage», précise la compagnie par voie de communiqué.


« Dès la reprise du tronçon Montréal-Québec, nous avons constaté un certain engouement et nous avons été à l’écoute des demandes pour redémarrer le service vers les régions. »
Pierre-Paul Pharand, président-directeur général de Keolis Canada

[…] Nous travaillons encore très fort pour rouvrir les routes restantes, soit vers le Centre-du-Québec et la Mauricie», indique le président-directeur général de Keolis Canada, Pierre-Paul Pharand. 

Afin d’assurer des déplacements sécuritaires et de réduire les risques de propagation de la COVID-19, les mesures de précautions annoncées la semaine dernière demeurent en vigueur pour tous les déplacements : mesures de distanciation physique dans les gares et dans les autocars (14 passagers maximum par autocar), port du masque obligatoire pour tous les passagers et nettoyage des mains avec une solution désinfectante au moment de l’embarquement.

Pendant cette période de transition, les enfants ne sont pas autorisés à voyager seuls, les passagers ne peuvent pas consommer de nourriture à bord de l’autocar, et seuls les paiements en ligne sont acceptés. Les passagers sont également invités à déposer directement leurs propres bagages dans la soute de l’autobus afin d’éviter les manipulations d’un tiers, ajoute la compagnie.

Pour en savoir plus sur les trajets desservis et les voyages disponibles, le site web d’Orléans Express sera mis à jour en temps réel.