Depuis vendredi soir, près de 800 personnes se sont inscrites au centre de services aux sinistrés.

Nouveau centre pour les sinistrés

Le centre de services aux sinistrés a été transféré au centre communautaire Père-Arthur-Guertin situé au 16, rue Bériault, à 14 h dimanche.

Le centre de crise établi sur le campus Gabrielle-Roy du Cégep de l’Outaouais a changé d’adresse afin de permettre aux étudiants de reprendre les cours.

En entrevue avec Le Droit, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, dresse un bilan positif de la journée de dimanche. « On a réduit le périmètre touché de façon significative. Il reste 77 maisons dans le périmètre. L’accès aux lieux physiques partout ailleurs est sans restrictions. »

Le maire souligne aussi que l’ensemble des services concernés se sont réunis pour une rencontre productive au centre communautaire Père-Arthur-Guertin afin de répondre aux différentes questions des centaines de sinistrés présents sur les lieux.

M. Pedneaud-Jobin ajoute qu’il y a « beaucoup de chambres d’hôtel qui se sont libérées, donc on va être capable d’accueillir plus de gens dans des lieux plus confortables qu’au centre de crise. »

Le maire de la Ville souligne d’ailleurs que les sinistrés ne pouvant pas réintégrer leur résidence pourront se procurer gratuitement un laissez-passer pour utiliser les services de transport en commun de la STO.

M. Pedneaud-Jobin confirme que le ministère de la Sécurité publique a délégué 100 % de l’assistance aux sinistrés à la Croix-Rouge.

La Croix-Rouge a d’ailleurs demandé l’aide de la population en annonçant dimanche matin la mise sur pied d’un fonds d’aide pour les sinistrés. Mosaïculture Gatineau 2018 s’est immédiatement engagé à verser les recettes de lundi et mardi 24 et 25 septembre au fonds créé pour venir en aide aux sinistrés de Gatineau.

Depuis vendredi soir, près de 800 personnes se sont inscrites au centre de services aux sinistrés. Un total 225 personnes ont bénéficié de l’aide à l’hébergement dans la nuit du 21 au 22 septembre comparativement à 244, dont une soixantaine d’enfants, dans la nuit du 22 au 23 septembre.

Une grande majorité de sinistrés ont pu regagner leur logement ce week-end, cependant plusieurs demeurent sous la tutelle de la Croix-Rouge.

L’Armée du salut est présente sur les lieux tout le week-end afin de subvenir aux besoins en nourriture. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSO) offre également un soutien psychologique aux sinistrés. 

Hydro-Québec informe que plus de 90 % des ménages touchés par les pannes causées par la tornade de vendredi soir ont maintenant retrouvé le courant.

À 20 h dimanche, 3 785 ménages étaient encore privés d’électricité.

Des pannes majeures sont encore répertoriées sur le territoire touché par la tornade, particulièrement dans le secteur Mont-Bleu où plus de 2600 ménages n’ont toujours pas retrouvé le courant.

De plus, Gazifère a procédé au débranchement de 40 compteurs dans le secteur touché.

Certaines rues des secteurs plus durement touchés sont toujours fermées à la circulation. Le boulevard Saint-Joseph est maintenant rouvert à la circulation. Le nettoyage des rues et des voies publiques se poursuit.

La Ville a aussi installé des conteneurs à déchets à cinq intersections dans le secteur touché. Les citoyens peuvent y déposer les débris liés à la tornade tels que les débris verts et les matériaux de construction.

La Ville de Gatineau invite les gens qui réintègrent leur domicile à demeurer vigilants, car des débris sont encore présents sur les terrains. 

Les sinistrés ayant été évacués sont priés de ne pas réintégrer leur domicile tant et aussi longtemps que les autorités n’auront pas signifié que les lieux sont sécuritaires.

Les citoyens sont aussi invités à éviter de circuler inutilement près des secteurs touchés pour permettre aux équipes de travailler ainsi que de sécuriser et nettoyer les rues.

Les citoyens qui désirent venir en aide aux sinistrés pourront apporter des dons à l’ancien local du Sears situé au rez-de-chaussée des Galeries de Hull. Il sera possible de faire des dons toute la semaine selon l’horaire des Galeries de Hull. Seuls les vêtements propres et en bon état, les produits d’hygiène personnelle et les denrées non périssables sont acceptés. 

Le site de dépôt est coordonné par l’Armée du Salut et les dons alimentaires seront gérés par Moisson Outaouais.

Les citoyens qui désirent venir en aide aux sinistrés peuvent faire un don en argent auprès de la Croix-Rouge en cliquant ici.

+

LISTE DES EMPLACEMENTS DE CONTENEURS À DÉCHETS

  • Rues de Deauville et Jumonville
    • Rues Georges-Bilodeau et Étienne-Brûlé
    • Rues Georges-Bilodeau et Jumonville
    • Rues Jumonville et Daniel-Johnson
    • Rues Jumonville et Tassé

+

DÉMYSTIFIER LA TORNADE

Environnement Canada a annoncé que la tornade qui a frappé Ottawa et Gatineau vendredi soir est de force EF3 sur l’échelle de Fujita. Qu’est-ce que cela signifie?

L’échelle de Fujita classe les tornades en ordre de gravité selon les dégâts qu’elle cause. L’échelle est divisée en cinq catégories distinctes selon la force des vents allant de 90 km/h à plus de 315 km/h.

Les vents d’une tornade de force EF3, comme la région de la capitale nationale a connue ce week-end, peuvent varier entre 225 km/h et 265 km/h.

L’échelle se fonde aussi sur une trentaine d’indicateurs de dommages servant à évaluer les dégâts occasionnés.

+

LA TORNADE A FRAPPÉ DES CITOYENS PEU FORTUNÉS

Une douzaine d’appartements sous la responsabilité de l’Office municipal de l’habitation de Gatineau (OMHG) a été lourdement endommagée par la catastrophe de vendredi soir, dans le secteur Hull.

Les locataires des 73 et 75, rue Jumonville, ont été évacués. Les bâtiments sont inhabitables à l’heure actuelle.

« Nous sommes à pied d’œuvre, évaluons les dommages et tentons de rejoindre les ménages affectés par la tornade », explique Alexandre Héroux-Thériault, directeur des services techniques à l’OMHG.

Actuellement, 11 ménages sur 12 ont été rejoints.

« Sur les 11 ménages, 7 sont avec la Croix-Rouge, 3 sont logés chez des amis ou de la famille et une personne est hospitalisée, car elle a été blessée par la tempête », a précisé Annick Désormaux, responsable du service de la location à l’OMHG.

L’OMHG recherche actuellement des logements de 2 et 3 chambres à coucher sur les territoires de Hull et Gatineau.

+

UNE CENTAINE DE PROPRIÉTÉS TOUCHÉES À PONTIAC

Le secteur est de la municipalité de Pontiac a aussi été touché durement par la tornade de vendredi soir. Plus d’une centaine de propriétés ont subi des dommages, dont une quinzaine, affectées de façon plus importante.

« L’équipe des travaux publics a été mobilisée afin de dégager tous les chemins affectés, écrit Benedikt Kuhn, coordonnateur des mesures d’urgence de la municipalité de Pontiac. Tous les chemins de Pontiac sont carrossables. On demande aux personnes qui ne résident pas dans la zone affectée d’éviter d’y circuler inutilement. »

La municipalité concentrera ses ressources sur le dégagement des emprises de chemin, dès lundi. Le rétablissement du courant électrique reviendra, mais seulement « dans plusieurs jours » pour l’ensemble des abonnés du secteur.

Les sinistrés ayant besoin d’hébergement ou d’autres formes de soutien sont priés de contacter la Croix-Rouge au 1-877-362-2433. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais offre aussi du soutien psychosocial et des conseils et références pour les personnes affectées en contactant le 8-1-1.

De l’eau potable sera disponible derrière l’Hotel-de-Ville de Luskville (2024, route 148) lundi, de 8 h à 16 h.

Avec Louis-Denis Ebacher, Le Droit