La circulation des bateaux n'a pu reprendre jeudi matin sur le fleuve Saint-Laurent entre Sorel-Tracy et Trois-Rivières.

Navires bloqués sur le Saint-Laurent à cause de la glace: reprise imminente

La circulation des bateaux doit reprendre graduellement jeudi sur le fleuve Saint-Laurent entre Sorel-Tracy et Trois-Rivières après que deux brise-glaces envoyés par la Garde côtière canadienne aient pu rompre les amas de glace sur l'eau.

Un survol de la région du lac Saint-Pierre a permis de confirmer, en matinée, que les 13 bateaux immobilisés depuis la veille dans différents ports du fleuve pourraient appareiller. Le secteur où le pire blocage est survenu est celui de Louiseville.

La navigation avait été interrompue mercredi. Par la suite, les équipages du NGCC Des Groseilliers et du NGCC Pierre-Radisson ont été à l'oeuvre sans interruption.

La Garde côtière explique qu'à cause de la tempête qui a déferlé dans la région mardi, une grande quantité de glace s'est formée rapidement et de nombreux blocages sont survenus.

Plusieurs navires marchands ont donc été immobilisés par les blocages de glace. La Garde côtière précise que certains ont été à l'ancre à Montréal en attendant de pouvoir appareiller vers l'est, alors que d'autres ont été bloqués à Trois-Rivières. Certains bateaux arrivant de l'estuaire du Saint-Laurent ont été contraints de jeter l'ancre provisoirement aux Escoumins, à une trentaine de kilomètres à au nord-est de la rivière Saguenay.

Puisque le temps froid devrait persister dans la région du lac Saint-Pierre, il est possible que d'autres blocages surviennent. La Garde côtière a donc décidé de maintenir le NGCC Des Groseilliers et le NGCC Pierre-Radisson dans le secteur jusqu'à samedi, au plus tôt.

La semaine dernière, la circulation a été interrompue pendant plusieurs jours sur le fleuve Saint-Laurent en raison d'un embâcle qui s'est formé sur le lac Saint-Pierre. Cet incident a suscité la critique de la part de l'industrie du transport maritime et de ses clients, qui ont critiqué le manque de brise-glaces.