Motoneigistes disparus sur le lac Saint-Jean: des recherches sans plongeurs

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Les recherches pour retrouver les deux motoneigistes français se sont poursuivies, lundi, mais sans les plongeurs, pour une quatrième journée consécutive. Les membres de l’équipe d’élite sont retournés dans leur unité respective depuis quelques jours.

La vaste opération de recherches, lancée il y a maintenant deux semaines, se déroule en présence de patrouilleurs terrestres, aériens et nautiques. Les fouilles se font en bordure et sur la rivière Grande Décharge, dans le secteur d’Alma.

Les recherches reprennent mardi, a confirmé le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu, en soirée lundi.

«Il n’y a aucun changement pour l’instant. Les recherches n’arrêteront pas et on recommence demain.»


« Il n’y a aucun changement pour l’instant. Les recherches n’arrêteront pas et on recommence demain. »
Hugues Beaulieu

Deux Français manquent à l’appel depuis la tragédie qui a fait au moins quatre victimes sur le lac Saint-Jean et la rivière Grande Décharge, entre Saint-Henri-de-Taillon et Alma.