Francis Martel

Meurtre d'Ophélie Martin-Cyr: un chef d’accusation réduit pour Francis Martel

TROIS-RIVIÈRES —Francis Martel, cet individu coaccusé dans le meurtre de la jeune Ophélie Martin-Cyr, en octobre 2018 à Yamachiche, a vu l’un de ses chefs d’accusation être réduit mardi, au palais de justice de Trois-Rivières. Celui qui est présumé complice avec René Kègle dans cette affaire ne fait désormais plus face à un chef d’accusation de meurtre prémédité, mais bien d’homicide involontaire.

Du même coup, son avocat, Me Marc Labelle, a annoncé au tribunal que son client renonçait à son enquête préliminaire, et que son dossier serait directement renvoyé au prochain terme des assises, le 5 décembre prochain. À ce moment, sa date de procès sera fixée, un procès qui devrait selon toute vraisemblance se dérouler devant juge et jury.

Martel fait toujours face à un autre chef d’accusation, cette fois de complicité après le meurtre, un chef d’accusation qui lui, n’est pas modifié. La réduction du premier chef d’accusation est survenue à la suite de discussions entre l’avocat de l’accusé et le procureur de la Couronne, Me Simon Lapierre.

Francis Martel n’avait pas été amené au palais de justice de Trois-Rivières, mardi, pour cette nouvelle étape. Le tout s’est plutôt déroulé en visioconférence devant le juge Pierre Lortie. 

On se souviendra que René Kègle, 39 ans, et Francis Martel, 32 ans, ont été arrêtés dans les heures qui ont suivi la découverte du corps d’Ophélie Martin-Cyr, 19 ans, dans un champ de Yamachiche. La jeune femme ainsi qu’une amie auraient été emmenées, le 10 octobre, dans un véhicule par les deux accusés. L’autre passagère, une jeune femme de 21 ans, avait réussi à s’enfuir du véhicule alors que Kègle aurait déchargé une arme à feu en sa direction.

Pour ce crime, Kègle fait face à une accusation de meurtre au premier degré. Kègle est également accusé de tentative de meurtre sur l’autre jeune femme. 

Le même jour, une voiture incendiée était retrouvée dans un coin reculé du chemin Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe. À l’intérieur, les corps calcinés de Steve Lamy, 50 ans de Trois-Rivières et de Jean-Christophe Gilbert, 24 ans de Massueville, ont été retrouvés. Kègle est aussi accusé du meurtre prémédité de ces deux hommes.

Rappelons que lors de la tenue de l’enquête préliminaire de René Kègle au sujet de l’accusation de meurtre sur la personne d’Ophélie Martin-Cyr, en juillet dernier, Francis Martel avait refusé de collaborer avec la justice. Assermenté comme témoin dans cette affaire, Martel avait refusé de répondre aux questions, et ce, même si son avocate lui avait indiqué qu’il était dans l’obligation de le faire. Un geste qui pourrait lui coûter de nouvelles accusations, notamment en lien avec l’entrave à la justice.

Toutefois, aucune nouvelle accusation en ce sens n’a été déposée devant le tribunal, mardi matin. Le dossier reviendra donc à la cour le 5 décembre prochain pour fixer la date de ce procès très attendu.