Lundi dernier, à l'occasion du congé du lundi de Pâques, des centaines de jeunes avaient entouré l'Hôtel du parlement à Québec pour faire part de leurs revendications auprès des élus.

Marches pour le climat au Québec: les syndicats se joignent aux jeunes

MONTRÉAL — Plusieurs marches se sont déroulées samedi au Québec pour clore les activités de la Semaine de la Terre.

Les grands syndicats — CSN, CSQ, CSD, FAE, FTQ et SFPQ — avaient notamment convié leurs membres à une grande marche à Montréal, pour réclamer des mesures plus musclées de la part des gouvernements pour faire face aux changements climatiques. Lundi dernier, à l'occasion du congé du lundi de Pâques, des centaines de jeunes avaient entouré l'Hôtel du parlement à Québec pour faire part de leurs revendications auprès des élus.

À Montréal, la marche s'est amorcée vers 14h à partir de trois lieux différents, soit de la place des Festivals, du parc Laurier et du parc La Fontaine. Les participants doivent converger vers le parc Jeanne-Mance au pied du Mont-Royal.

Encore une fois, des jeunes instigateurs de ce mouvement ainsi que des écologistes comptaient être présents, dont le groupe La Planète s'invite au parlement.

Des chauffeurs de taxi avaient annoncé aussi leur participation aux manifestations de Montréal, Sherbrooke, Trois-Rivières, Rimouski, ainsi qu'à Ottawa. Ils veulent ainsi démontrer que la déréglementation de l'industrie du taxi amènera plus de voitures sur les routes et plus de gaz à effet de serre (GES).

Du côté des élus, des députés de Québec solidaire devaient marcher notamment aux côtés des manifestants de Sherbrooke et Rouyn-Noranda samedi après-midi alors que les libéraux et les péquistes ont annoncé leur présence à la grande marche de Montréal. D'autres marches étaient aussi prévues dans d'autres villes comme Alma, Gaspé et Mont-Laurier.

Quant aux syndicats, ils seront fort occupés par des manifestations ces jours-ci puisque dimanche 28 avril est le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail — que les organisations syndicales soulignent traditionnellement. On ne peut oublier non plus la Journée internationale des travailleurs du 1er mai, qui sera soulignée cette année lors d'événements plus régionaux.