Le déversement a affecté une superficie d’environ 2900 mètres carrés près d’Eninburg au Dakota du Nord.

L’oléoduc Keystone est remis en service après un déversement au Dakota du Nord

CALGARY — L’oléoduc Keystone a été remis en service après une fuite ayant provoqué le déversement d’environ 1,4 million de litres de pétrole dans le nord-ouest du Dakota du Nord à la fin du mois dernier, a annoncé son propriétaire.

Selon TC Energy Corporation, cette décision survient dans la foulée de l’approbation de son plan de réparation par la US Pipeline and Hazardous Material Safety Administration, qui a ordonné la fermeture de l’oléoduc en attendant que l’entreprise canadienne prenne les mesures correctives nécessaires.

Elle a annoncé son intention d’exploiter l’oléoduc à une pression réduite tout en augmentant progressivement le volume de pétrole acheminé.

Cet oléoduc, qui a été mis en service en 2011, a été construit pour transporter du pétrole brut de l’Alberta vers les raffineries de Patoka, dans l’Illinois, et de Cushing, dans l’Oklahoma.

Le déversement a affecté une superficie d’environ 2900 mètres carrés près d’Eninburg au Dakota du Nord.

TC Energy dit continuer à travailler en étroite collaboration avec les autorités américaines et celles du Dakota du Nord afin de trouver les causes de ce déversement.

L’entreprise compte communiquer ses plans à ses clients et souhaite continuer de travailler en étroite collaboration aec eux lorsque tout reviendra à la normale.