Le médiateur a convoqué les deux parties.

Lock-out à l’Aluminerie de Bécancour: le médiateur convoque les parties

Bécancour —Quelques heures seulement après le début d’un lock-out à l’Aluminerie de Bécancour, le médiateur a convoqué les parties à une rencontre ce midi, selon le Syndicat des Métallos.

Depuis le matin, les intervenants du milieu souhaitaient justement un retour rapide au dialogue en évoquant l’impact majeur d’un conflit chez cet employeur qui fournit 20 % du budget de la Ville de Bécancour.
Le lock-out est survenu en pleine nuit après le rejet de l’offre finale et globale de l’entreprise par plus de 80 % des travailleurs de l’A.B.I. Ceux-ci font actuellement le pied de grue devant l’usine alors que des roulottes étaient déjà installées depuis un certain temps autour du site industriel.

La Société du parc industriel et portuaire de Bécancour s’assure que le tout se déroule en toute sécurité et que la circulation n’est pas perturbée.