L’incendie de Chutes-des-Passes maîtrisé à 55%

L’incendie qui fait rage depuis le 16 juin dans le secteur de Chutes-des-Passes au nord du Lac-Saint-Jean est maintenant maîtrisé à 55%. Le brasier qui s’étend sur 59 936 hectares a, pour le moment, cessé de progresser. Une nouvelle équipe de gestion de feu majeur est en poste depuis mercredi.

Un total de 300 personnes se consacrent à l’incendie soit 10 sections de 20 pompiers forestiers du Québec, de l’Ontario et de l’Alberta, l’équipe de gestion des feux majeurs, des pilotes et des fournisseurs qui assurent un support aux opérations. Ils sont appuyés par 14 hélicoptères qui permettent le transport des équipes et du matériel.

Une nouvelle équipe de gestion de feu majeur a pris la relève de ceux qui étaient au travail depuis 14 jours. L’équipe dirigée par le commandant d’intervention Stéphane Martel assure la gestion des opérations depuis mercredi.

«L’objectif, c’est la maîtrise. On a réussi à contenir l’incendie. On avance maintenant vers la maîtrise. Si la météo nous donne une chance, nous pourrons libérer du personnel qui pourra se rendre vers d’autres incendies», explique l’agente à la prévention et aux communications à la SOPFEU, Josée Poitras.

Les conditions météorologiques de mercredi soit des températures plus élevées, une humidité relative plus basse et du vent n’ont heureusement pas envenimé la situation alors qu’aucune expansion n’a été dénotée. La Société de protection des forêts contre le feu demeure prudente puisque l’assèchement des combustibles se poursuivra au cours des prochains jours. «Un taux d’assèchement important, ça nous sonne une cloche. On se dit que le feu peut avoir certains comportements», ajoute Mme Poitras.

Les équipes de la SOPFEU effectuent, depuis quelques jours, de la thermovision à partir d’hélicoptères. La manœuvre permet de localiser les différents points chauds au sol. Les pompiers forestiers patrouillent également le feu dans l’objectif de cibler des fumées et de les éteindre.

«L’extinction de ces points chauds permet de consolider et maîtriser des secteurs du périmètre en vue d’une maîtrise complète», indique la SOPFEU.

Cette portion de territoire forestier demeure interdite d’accès. Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a déplacé les points de contrôle #3, #7, #9 et #10 vers le nord afin de permettre aux villégiateurs de la ZEC Onatchiway d’accéder à ce secteur.

Les citoyens concernés qui désirent obtenir davantage d’information quant à la fermeture de ce territoire peuvent se tourner vers la ligne d’information mise en place par le gouvernement (1-877-644-4545).