Alain Bellemare
Alain Bellemare

L’ex-dirigeant de Bombardier Alain Bellemare nommé consultant pour une firme de Washington

La Presse Canadienne
WASHINGTON — Alain Bellemare vient d’être embauché comme consultant par une firme d’investissements de Washington, cinq mois après avoir été évincé de la direction de Bombardier.

M. Bellemare agira comme consultant en affaires gouvernementales, aéronautiques et de défense pour Carlyle Group. Son rôle sera d’identifier de nouvelles possibilités d’investissements et de partenariats afin de faire croître et de diversifier les activités de Carlyle.

Alain Bellemare a été président et chef de la direction de Bombardier de 2015 à mars dernier, lorsqu’on l’a remplacé par Éric Martel, l’ancien président-directeur général d’Hydro-Québec. M. Bellemare a oeuvré dans le monde de l’aéronautique à compter de 1996.

En quittant Bombardier, Alain Bellemare a pu toucher jusqu’à 17,5 millions $. En plus d’une somme équivalant à deux années de salaires, il a eu droit à un paiement spécial de 4,9 millions $ en raison de la vente de Bombardier Transport à Alstom.

Le mandat de M. Bellemare à la tête de la multinationale montréalaise a été marqué par un douloureux plan de redressement visant à alléger la lourde dette de Bombardier. Cela s’est traduit par la vente de plusieurs actifs et une sortie de l’aviation commerciale.