L'état de santé du boxeur Adonis Stevenson ne s'est guère amélioré depuis que les médecins de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, à Québec.

L'état de Stevenson n'a pas progressé

MONTRÉAL — L'état de santé du boxeur Adonis Stevenson ne s'est guère amélioré depuis que les médecins de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, à Québec, l'ont plongé dans un coma artificiel à la suite de sa défaite par K.-O. contre l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk.

Selon Yvon Michel, promoteur de l'ex-champion de 41 ans, la situation n'a pas progressé.

«Il a toujours besoin d'assistance mécanique pour respirer et il n'a pas repris connaissance, a-t-il indiqué, ajoutant qu'il se trouvait toujours à l'unité des soins intensifs. Lorsque nous le visitons, nous ne pouvons rester longtemps auprès de lui et les médecins n'osent pas se prononcer sur la suite des choses.»

Admis à l'hôpital spécialisé en neurochirurgie et en traitement des traumatismes crâniens à la suite de sa défaite par K.-O. au 11e round de son combat de championnat des mi-lourds du World Boxing Council le 1er décembre, Stevenson a dû subir une intervention chirurgicale dans la nuit suivante.

Selon ce qu'a déclaré le 5 décembre le Dr Alexis Turgeon, médecin spécialiste des soins intensifs de l'hôpital, Stevenson devrait avoir des séquelles.

«C'est difficile d'avoir une idée du pronostic à long terme, mais il est fort possible qu'il ait des séquelles de tout ça, avait-il déclaré en conférence de presse. C'est un traumatisme craniocérébral grave, et la majorité des gens s'en sortent avec des séquelles.»

L'hôpital n'a pas émis de mise à jour de son état de santé depuis.