Pour donner un coup de pouce à la population et poursuivre ses opérations, le grossiste en alimentation Fruits et légumes de l’Estrie propose un original service d’épicerie à l’auto. Les propriétaires Antoine Latendresse et Michel Roberge expliquent que les commandes sont faites par téléphone et payées par carte de crédit. Le client vient ensuite cueillir ses boîtes à l’entrepôt sans même avoir à débarquer de sa voiture.
Pour donner un coup de pouce à la population et poursuivre ses opérations, le grossiste en alimentation Fruits et légumes de l’Estrie propose un original service d’épicerie à l’auto. Les propriétaires Antoine Latendresse et Michel Roberge expliquent que les commandes sont faites par téléphone et payées par carte de crédit. Le client vient ensuite cueillir ses boîtes à l’entrepôt sans même avoir à débarquer de sa voiture.

L’épicerie… à l’auto

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Pour donner un coup de pouce aux gens et pour faire face à la crise de la COVID-19, l’entreprise Fruits et légumes de l’Estrie (FLE) se réinvente et lance un original service d’épicerie à l’auto.

« Ça aide la population à s’approvisionner en denrées alimentaires de façon sécuritaire sans avoir à mettre les pieds dans les magasins à grande surface. Et ça permet à plusieurs de mes employés de garder leur travail », souligne Antoine Latendresse.

À LIRE AUSSI: Maxi et Provigo réservent des heures pour les aînés

Avec Michel Roberge, celui-ci est copropriétaire de la compagnie de distribution qui dessert habituellement CPE, écoles, restaurants et résidences pour personnes âgées.

Depuis la fermeture des établissements de garde et d’enseignement, et avec l’industrie de la restauration qui tournait au ralenti avant même la fermeture des salles à manger ordonnée par le gouvernement dimanche, le nombre de clients du grossiste en alimentation a chuté drastiquement.

« On est passé d’environ 500 clients à une trentaine. Jeudi dernier, en voyant tout ce qui se passait, on s’est dit qu’on pouvait être créatifs et donner un coup de main à la population en offrant un service adapté à la situation », explique M. Latendresse.

Ledit service, pensé et mis sur pied en un temps record, permet aux gens de faire leur épicerie par téléphone. Le paiement se fait par carte de crédit lors de la commande. Celle-ci est ensuite préparée par FLE dans un délai d’environ trois heures. Le client passe chercher son épicerie directement à l’entrepôt, sans avoir à débarquer de son auto.

« On vérifie l’identité de la personne et on dépose les boîtes à son nom dans son coffre de voiture. C’est une façon de faire qui plait aux clients parce qu’ils peuvent s’approvisionner en produits frais en évitant les files d’attente et en réduisant le risque d’être en contact avec le virus. À l’interne, on prend des précautions lors de la manipulation des marchandises et on se lave régulièrement les mains », raconte M. Latendresse.

DE TOUT, EN BONNES QUANTITÉS

Fruits et légumes frais et surgelés, produits divers en conserve, ingrédients de base (riz, huile, céréales, farine, pain, pâtes, sucre, etc.), viandes, produits laitiers, jus, boissons végétales : l’inventaire des aliments disponibles est large et varié.

« On dispose de 19 000 pieds carrés d’entrepôt réfrigéré. On peut fournir en grandes quantités comme à plus petite échelle. Si vous voulez une douzaine de citrons, on a ça. Si vous préférez n’en acheter qu’un, on vend aussi à l’unité », indique M. Latendresse.

Environ 130 commandes ont été passées depuis la fin de la semaine dernière.

« Je suis vraiment impressionné par la réponse des gens. Et je suis content de pouvoir aider à mon échelle. C’est à travers des gestes d’entraide dans notre communauté qu’on va mieux s’en sortir collectivement », exprime celui qui privilégie l’achat auprès de fournisseurs régionaux.

« Je me fais une fierté de m’approvisionner le plus possible en produits locaux. La viande qu’on vend, par exemple, provient de la boucherie Face de bœuf. C’est une viande sans hormones et sans antibiotiques. Nos pains sont ceux de la boulangerie Georges. Et on a une gamme de fromages La Chaudière. »

Une liste des produits est en ligne sur la page Facebook de l’entreprise, située sur la rue Joseph-Robertson, dans l’arrondissement Rock Forest. Parce que les prix des fruits et légumes fluctuent sur le marché, celle-ci sera mise à jour le lundi et le jeudi. Information : 819 823-8817.