L’athlète franco-ontarien d’Ottawa, Samuel Zakutney, a remporté un premier titre senior au concours multiple.

Léonard et Zakutney champions canadiens de gymnastique

Deux gymnastes locaux, deux performances qui ont retenu l’attention aux championnats canadiens ayant conclu, dimanche, à l’université Carleton.

Un produit du club Unigym de Gatineau, Valeska Léonard, a remporté l’or au concours complet chez les JO 10 (12-15 ans). « C’est gros pour nous. C’est la première fois depuis une vingtaine d’années en Outaouais qu’une fille remporte un tel titre national », se réjouissait son entraîneur Dave Fallon.

L’adolescente de 14 ans a aussi récolté le bronze au cheval de même que l’argent au sol. Championne québécoise en titre, elle disait s’être surprise elle-même durant le week-end.

« Parce que l’an dernier, ça ne s’était pas bien passé aux championnats canadiens. Je m’étais blessée à un pied. Je n’avais pu participer qu’à un seul appareil. »

Cette compétition vient clore la saison la plus fructueuse de sa jeune carrière.

« Je suis contente d’avoir enfin une pause. Mais je suis en même temps un peu déçue que ce soit fini. J’aime bien ça participer à des compétitions », a soutenu l’étudiante-athlète de l’école secondaire Mont-Bleu.

Si Léonard a été la vedette locale chez les femmes, Samuel Zakutney a retenu l’attention chez les hommes.

L’athlète franco-ontarien d’Ottawa a remporté un premier titre senior au concours multiple, samedi soir. Le lendemain, il a ajouté quatre autres médailles lors des finales aux engins.

Dans le lot, il y a eu l’or aux barres parallèles et la barre fixe.

« Je suis fier de moi, a soutenu Zakutney au site web de Gymnastique Canada. Cette année, le concours multiple n’a pas été très facile pour moi, alors je suis heureux d’avoir réussi à livrer une bonne performance au moment opportun. »

Zakutney effectuait aussi un retour à la maison.

Le jeune homme âgé de 20 ans a passé les trois dernières années à concourir dans la NCAA, défendant les couleurs de Penn State où il étudie en génie biomédical et en génie mécanique. Il avait notamment aidé l’université à gagner le titre de la conférence Big Ten.

Sa performance dominante arrive à un moment important. Les prochains Jeux olympiques auront lieu dans 14 mois à Tokyo.

Zakutney consolide sa candidature pour une place au sein de l’équipe canadienne.

Deux tests importants l’attendent toutefois avant la saison 2020. À titre de champion canadien, il participera aux Jeux panaméricains en juillet au Pérou. Ce sera ensuite place aux championnats du monde cet automne à Stuttgart, en Allemagne.

À noter, Gatineau accueillera la prochaine édition des championnats canadiens en mai 2020 au complexe Branchaud-Brière de même qu’au centre sportif.