Le premier bébé de l'année est une petite fille née à l'hôpital St-Mary de Montréal, à minuit et deux secondes.

Le premier bébé québécois de l'année serait né à Montréal

MONTRÉAL — Le premier bébé de l'année 2018 au Québec serait né à l'hôpital St-Mary de Montréal, à minuit et deux secondes.

Il s'agit d'une fille qui pèse 3,26 kilos, a indiqué la porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal, Claire Roy.

La mère, Miriam Oviedo, a décrit la naissance de sa fille Maxine comme le «plus beau cadeau d'anniversaire», puisqu'elle est elle-même née un 31 décembre.

Elle a expliqué que l'accouchement était prévu pour le mois de février, mais qu'il était devenu très clair autour de 20h, dimanche soir, que la petite Maxine Kylie Ona n'avait plus envie d'attendre.

Miriam Oviedo a confié à La Presse canadienne qu'elle se sentait très bien et que le bébé est en excellente santé.

Bébé Maxine est devenue la troisième fille de la famille. Elle a deux grandes soeurs âgées de trois et cinq ans.

Dans la région de Québec, on a dû patienter jusqu'à 3h31 avant d'accueillir un premier bébé à l'hôpital Saint-François d'Assise du CHU de Québec-Université Laval.

Il s'agit également d'une fille. La mère et l'enfant se portent bien.

Les premiers au Canada sont nés à Toronto

Difficile de faire mieux qu'une naissance à minuit et deux secondes à Montréal, mais il semble bien que ce soit le cas à Toronto.

Deux hôpitaux torontois, St-Michael et Humbert River, ont annoncé avoir accueilli des nouveau-nés sur le coup de minuit, le 1er janvier.

La nouvelle maman Hlengiwe Khoza a donné naissance à une petite fille de sept livres et 11 onces prénommée Shiloh, à St-Michael.

Du côté de Humber River, un premier bébé prénommé Phillip est né à minuit, sept secondes avant sa soeur jumelle Victoria.

À Calgary, les parents Amy et Tyler Muir ont vu naître leur petit garçon 12 secondes après minuit, selon un communiqué des Services de santé de l'Alberta.

En Colombie-Britannique, le gouvernement a annoncé que le premier né de la province était une fille, née à Surrey, neuf secondes après le début de la nouvelle année.

Tous les poupons et leur maman se portent bien.

***

1000 NAISSANCES AU CANADA... 69 000 EN INDE

Plus d'un millier d'enfants devaient naître le 1er janvier 2018 au Canada, selon l'UNICEF, qui a publié ces données lundi.

Les bébés canadiens représentent 0,27 % des 386 000 bébés qui devaient naître lors de la première journée de l'année dans le monde.

D'après les estimations, plus de la moitié des naissances se sont produites dans neuf pays, notamment en Inde, plus de 69 000, en Chine, 44 000, au Nigeria, 20 000, et au Pakistan, près de 15 000.

Parmi ces enfants, note l'UNICEF, plusieurs ne survivront pas à leur premier jour de vie. On estime que 2600 bébés meurent chaque jour dans les 24 heures suivant leur naissance.

Selon l'organisation, 80 % sont décédés de causes qui auraient pu être évitées ou traitées telles que la prématurité, les complications lors de l'accouchement ou encore les infections comme la septicémie et la pneumonie.

L'UNICEF interpelle les gouvernements à mettre en place des mesures pour limiter les morts infantiles, particulièrement des nouveau-nés.

Le mois prochain, l'UNICEF lancera une campagne mondiale visant à exiger et fournir des solutions de santé abordables et de qualité pour chaque mère et chaque nouveau-né. Ces solutions incluent notamment l'approvisionnement continu en eau et en électricité des établissements de santé, l'assistance qualifiée à la naissance, la désinfection du cordon ombilical, l'allaitement dans la première heure suivant la naissance et la pratique du peau à peau entre la mère et l'enfant.