Extraction pétrolière en Alberta

Le PIB canadien demeure stable

OTTAWA — Le produit intérieur brut réel était essentiellement inchangé en juillet, la baisse dans les industries productrices de biens ayant été contrebalancée par la hausse dans les industries productrices de services.

Les économistes s’attendaient à une croissance de 0,1 %, selon la firme de données financières Refinitiv.

Les industries productrices de bien ont affiché une baisse de 0,7 % pour le mois.

Le secteur de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz a affiché un recul de 3,5 % en juillet. Il s’agit de la plus importante baisse dans le secteur depuis mai 2016.

L’extraction de pétrole et de gaz a affiché un repli de 3,0 %. La fermeture de certaines installations de production au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador pendant une grande partie du mois en raison de travaux d’entretien a constitué un facteur important expliquant cette baisse.

De leur côté, les industries productrices de services ont été en hausse de 0,3 %, selon Statistique Canada.

LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE AU CANADA