Avant que la COVID-19 ne frappe le Québec de plein fouet, plus de 1000 personnes s’étaient déjà inscrites au Marathon de Granby en mars.
Avant que la COVID-19 ne frappe le Québec de plein fouet, plus de 1000 personnes s’étaient déjà inscrites au Marathon de Granby en mars.

Le Marathon de Granby annulé

Roxanne Caron
Roxanne Caron
La Voix de l'Est
À l’instar de la majorité des marathons du Québec, l’équipe du Marathon de Granby a décidé d’annuler son événement qui devait avoir lieu du 2 au 4 octobre. Une décision «déchirante», mais qui ne devrait pas surprendre personne, selon Éric Fleury, organisateur et directeur du Marathon de Granby.

Pourtant, l’organisation avait bon espoir, jusqu’à tout récemment, de pouvoir tenir l’événement.

«On se disait entre nous qu’on était les derniers des Gaulois, parce qu’on n’était pas encore annulé. On avait établi toutes les procédures pour respecter les recommandations de la santé publique, mais force est d’admettre que le momentum n’est pas à l’organisation», explique M. Fleury.

L’annulation de cette 13e édition est une décision concertée avec le Marathon de Québec. Les deux organisations échangeaient depuis plusieurs mois pour trouver une manière de tenir l’événement dans un contexte de pandémie.

Selon M. Fleury, l’explosion de cas causés par les rassemblements dans les bars ou dans les partys la semaine dernière a fait pencher la balance. «La situation a pris une drôle de tangente», dit-il.

«On se verrait mal accueillir 2000, 3000 personnes. C’est l’effet de grandeur qui nous a fait hésiter», poursuit-il, soulignant que plus de 3600 marcheurs et coureurs étaient présents l’an dernier.

«On était à la croisée des chemins à savoir si on engage beaucoup de frais d’organisation ou si on annule.» Le Marathon de Granby coûte plus de 125 000 $ à organiser.

Une expérience complète 

Avant que la COVID-19 ne frappe le Québec de plein fouet, plus de 1000 personnes s’étaient déjà inscrites à l’événement en mars.

«Avec le virus, le niveau d’inscription a stagné», affirme M. Fleury.

Autre point auquel tenait l’organisateur: offrir une expérience complète aux sportifs.

Avec les restrictions sanitaires, l’événement aurait sans doute été «diminué». «Par exemple, il n’y aurait pas eu de chapiteau avec un band à l’intérieur.»

Les participants déjà inscrits recevront un courriel leur communiquant les options qui s’offrent à eux. Il sera évidemment possible de reporter son inscription à l’année prochaine, alors que le marathon devrait avoir lieu autour du 3 octobre 2021.