Thomas-Louis Côté, directeur de Québec BD, Danièle Bombardier, responsable de la programmation adulte au SILQ, et Andre Crochetière, responsable de la programmation jeunesse

Le grand retour de Schmitt au Salon du livre

Malgré certains «souvenirs météorologiques difficiles», Eric-Emmanuel Schmitt est enchanté à l’idée de revenir au Salon international du livre de Québec, graduant d’invité à président d’honneur depuis sa dernière présence en 2011. «Pour Québec, il y a toujours de la place dans mon cœur», a-t-il lancé dans une vidéo enregistrée, lui qui s’enorgueillit de sa belle relation avec les lecteurs québécois depuis 20 ans, des «lecteurs riches de leurs émotions».

C’était jour de dévoilement, mardi, de la toujours très chargée programmation du Salon du livre de Québec. Eric-Emmanuel Schmitt, qui a lancé avec une pointe d’humour avoir adapté sa garde-robe au printemps québécois, sera présent tout au long de l’événement, du 11 au 15 avril, avec en poche un tout nouveau roman, Madame Pylinska et le secret de Chopin. Une bonne nouvelle pour les fans, puisque Johanne Mongeau, responsable des communications de l’événement, a encore bien en mémoire les files monstres de lecteurs aux séances de signatures de l’auteur en 2011, qui étirait toujours ses présences. De quoi corroborer M. Schmitt lorsqu’il disait, dans son message enregistré, avoir le souvenir de terminer ses journées en ayant l’impression «d’avoir lu un livre de 1000 pages, 1000 histoires, 1000 rencontres».

Eric-Emmanuel Schmitt sera présent tout au long de l’événement, du 11 au 15 avril, avec en poche un tout nouveau roman, Madame Pylinska et le secret de Chopin.

On connaissait déjà la venue du président d’honneur et celle de l’écrivaine française Katherine Pancol comme invitée d’honneur le samedi 14 avril. Les autres invités d’honneur seront Carolyn Chouinard, auteure jeunesse de Lévis (11 avril), Naomi Fontaine, auteure de Québec et figure de proue de la littérature autochtone (12 avril), Andrée A. Michaud, auteure de polar auréolée de prix (13 avril), et Normand Baillargeon, philosophe et essayiste (15 avril). 

La nomination de Naomi Fontaine comme invitée d’honneur marque d’ailleurs la volonté du Salon du livre de mettre de l’avant les littératures des Premières Nations. L’organisation a conclu un premier partenariat avec le Salon du livre des Premières Nations, Kwahiatonhk!, qui animera un kiosque et présentera plusieurs activités, dont un spectacle au Palais Montcalm. 

La nomination de Naomi Fontaine comme invitée d’honneur marque d’ailleurs la volonté du Salon du livre de mettre de l’avant les littératures des Premières Nations.

Après la Tunisie l’an dernier, c’est au tour du Maroc d’être à l’honneur dans l’Espace de la diversité. Une délégation d’une douzaine d’auteurs et de six éditeurs sera de la partie, en plus d’expositions sur l’art de vivre à la marocaine et le vivre-ensemble. «Le vivre-ensemble est cher aux auteurs marocains», estime Philippe Sauvageau, pdg du Salon du livre, une priorité partagée par l’organisation. Des musiciens marocains de la troupe Salamate Gnawa accompagneront d’ailleurs la cérémonie d’inauguration, mercredi soir. 

Le volet «hors les murs» Québec la muse est aussi de retour, avec une programmation de spectacles à tous les soirs durant le Salon, à la Maison de la littérature (Jazz et poésie), au Palais Montcalm (Bienvenue à Kitchike) et à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone (De vive voix).

Plusieurs gros noms arriveront au Salon avec en mains un nouveau livre tout frais, notamment Dany Laferrière (Autoportrait de Paris avec chat), Douglas Kennedy (La symphonie du hasard, Livre 2) et Joël Dicker (La disparition de Stéphanie Mailer). Les grandes habituées Chrystine Brouillet et Marie Laberge seront de la partie, tout comme Janette Bertrand, Kim Thúy, Patrick Senécal, Denise Filiatrault, Louise Portal… 

Programmation complète au www.silq.ca

+

DES CRÉATEURS DE PARTOUT À QUÉBEC BD

Il sera possible d’admirer dans le hall d’entrée du salon une exposition tirée de l’univers de Giant, de l’auteur de Québec Mikaël, qui s’intéresse à l’époque de la construction des gratte-ciel à New York.

France, Belgique, Espagne, Italie, Liban et même Russie… Les artistes viennent de loin pour participer à Québec BD! Le festival du 9e art offre depuis plusieurs années une portion de sa programmation durant le Salon du livre, à même le Centre des congrès. 

Cette année, les valeurs sûres que sont le Café BD et l’Atelier BD sont de retour, mais les amateurs du genre pourront aussi profiter d’une expérience technologique intéressante en réalité virtuelle qui leur permettra de dessiner en 3D, a annoncé le directeur de Québec BD, Thomas-Louis Côté. 

C’est à l’illustrateur russe Victor Melamed qu’a été confiée la réalisation d’une fresque évolutive durant l’événement, et il sera aussi possible d’admirer dans le hall d’entrée du salon une exposition tirée de l’univers de Giant, de l’auteur de Québec Mikaël, qui s’intéresse à l’époque de la construction des gratte-ciel à New York. 

Parmi les auteurs présents, notons le Français Mathieu Sapin, un bédéiste documentaire qui a notamment suivi Gérard Depardieu et François Hollande dans leur quotidien (Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu et Le Château – Une année dans les coulisses de l’Élysée), et qui s’est aussi immergé dans la salle de rédaction du magazine Libération (Journal d’un journal). 

Le Festival Québec BD, qui commence officiellement le 7 avril, offre aussi de nombreuses expositions et activités aux quatre coins de la ville. Thomas-Louis Côté s’enorgueillit d’ailleurs de la première exposition de l’organisme au Musée de la civilisation, sur l’univers d’Isabelle Arsenault (Les mondes imaginaires, du 13 avril au 6 mai). 

Fait amusant à noter, le Festival Québec BD a fait brasser cette année une bière personnalisée par la Brasserie Dunham, avec étiquette illustrée par le bédéiste André Montpetit. Elle sera lancée lors d’un spectacle d’Alaclair Ensemble, le 13 avril, au Musée de la civilisation.

+

POUR LES JEUNES

Les fans d’Alex A. seront heureux de savoir qu’il sera présent notamment pour présenter certaines des capsules vidéo produites avec son personnage de l’Agent Jean.

Visites scolaires en semaine, familiales la fin de semaine, «les jeunes constituent 39 % de nos visiteurs», rappelle André Crochetière, responsable de la programmation jeunesse. Cette année, outre l’invitée d’honneur Carolyn Chouinard (So Nice!, Ma jumelle et moi, Sur le rythme), on pourra croiser Simon Boulerice, Christian Heinrich (Les p’tites poules), Catherine Girard-Audet, Tristan Demers et Stéphanie Lapointe, parmi bien d’autres. Les fans d’Alex A. seront heureux de savoir qu’il sera présent notamment pour présenter certaines des capsules vidéo produites avec son personnage de l’Agent Jean. Il y aura aussi des spectacles et animations de Nathalie Choquette, Atchoum, Tchoupi et Géronimo Stilton. 

+

POUR LES ADULTES

Le Salon du livre a l’habitude de multiplier les rencontres entre auteurs intéressantes, dont certaines qui collent particulièrement bien à l’actualité, a noté Danièle Bombardier, responsable de la programmation adulte. La table ronde sur les femmes et l’Islam (Asma Lamrabet, Abla Farhoud, Glacier Osire), celle sur les femmes de paroles, en clin d’œil au mouvement #moiaussi (Martine Delvaux, Catherine Mavrikakis et Yasmine Chami), et celle sur la place de la littérature en éducation (Raphaël Arteau McNeil, Biz, Sébastien Proulx et Normand Baillargeon) devraient faire mouche. Pour se mettre l’eau à la bouche, on ira du côté de la rencontre Culture et cuisine avec Normand Baillargeon, Kim Thuy, Jean Soulard et Benoît Lamarche. Par ailleurs, les très populaires Eric-Emmanuel Schmitt et Marie Laberge se rencontreront à plusieurs reprises et sur différents thèmes, ce qui devrait donner lieu à de bons échanges… possiblement très courus.