Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le bateau Grand Cru reprendra ses activités sur le lac Memphrémagog dès cette fin de semaine, a appris La Tribune.
Le bateau Grand Cru reprendra ses activités sur le lac Memphrémagog dès cette fin de semaine, a appris La Tribune.

Le Grand Cru reprend du service deux mois plus tôt que l’an dernier

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le bateau Grand Cru reprendra ses activités et naviguera sur le lac Memphrémagog deux mois plus tôt que l’an dernier.

L’équipage de l’embarcation de croisière est heureux de lancer ses activités dès cette fin de semaine, à temps pour la fête des Mères, a appris La Tribune.

L’an dernier, en raison de la pandémie, le bateau de la compagnie PAL +, créateur d’expériences touristiques, n’avait pu naviguer qu’à partir du 10 juillet, se souvient Elyse L’Espérance, directrice générale adjointe et présidente de l’entreprise.

« C’est une bonne nouvelle. Nous avons aménagé l’intérieur du bateau pour le rendre sécuritaire aux infections », explique-t-elle.

« Nous pouvons reprendre les croisières en respectant les normes sanitaires, comme le port du masque et la désinfection des mains. »

On a installé notamment des plexiglas, mais aussi des vitres dans la salle à manger flottante afin de préserver la vue sur le paysage, ajoute Mme L’Espérance.

L’an dernier, le gouvernement du Québec avait donné le feu vert aux excursions maritimes à partir du 1er juillet. L’équipage du Grand Cru avait  pu reprendre ses activités le 10 juillet, et mettre en place un plan d’intervention complet regroupant plusieurs mesures de prévention et de contrôle des risques d’infection à la COVID-19, le tout en conformité avec les recommandations de la Santé publique, rappelons-le.

Samedi et dimanche, on reprend les activités sous le format croisière brunch. Pour les prochaines semaines, les sorties du Grand Cru se dérouleront les fins de semaine. On ajoutera des croisières en semaine au calendrier en juin.

On a pu rappeler assez d’employés pour le début de la saison, mais le manque de main-d’œuvre dans le domaine du tourisme se fait sentir, soutient-elle.

« Nous reprenons habituellement à ce temps-ci de l’année, souligne Elyse L’Espérance. La saison va de mai à octobre. »

« Nous nous attendons à une grosse saison. Les réservations vont bien. L’an dernier, les gens avaient décidé d’aller visiter leur province. Nous espérons que ça sera la même chose cette année.  Une croisière comme nous proposons ça fait du bien en ces temps de pandémie. »

Train à vendre

Comme l’an dernier, toutefois, l’Orford Express ne sortira pas de sa gare. Le train touristique est toujours à vendre, confirme Mme L’Espérance. Rappelons que le convoi bleu et gris n’avait pu reprendre ses activités en juin 2020 en raison des mesures sanitaires imposées par la COVID 19.

« Nous n’avons pas d’annonce à faire à ce sujet pour le moment », dit-elle.

« Il y a eu de l’intérêt pour le train, mais il n’y a pas de transaction à annoncer. »

L’équipe de PAL +, créateur d’expériences touristiques, exploite notamment le complexe hôtelier Espace 4 Saisons, à Orford, et le restaurant l’OMG Resto, à Sherbrooke.