Ce déficit est légèrement inférieur à la prévision de 19,4 milliards $ avancée par le ministre des Finances, Bill Morneau, dans son budget de l'hiver.

Le gouvernement Trudeau affiche un déficit budgétaire annuel de 19 G$

OTTAWA — Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a affiché un déficit budgétaire de 19 milliards $ pour l'exercice annuel terminé le 31 mars 2018.

Ce déficit est légèrement inférieur à la prévision de 19,4 milliards $ avancée par le ministre des Finances, Bill Morneau, dans son budget de l'hiver. Mais en mai dernier, le ministère des Finances estimait que le gouvernement afficherait plutôt un déficit de 16,2 milliards $ pour l'exercice 2017-2018.

Au-delà de 2017-2018, le budget Morneau prévoyait également un déficit de 18,1 milliards $ pour l'exercice actuel — un chiffre qui devrait diminuer progressivement pour atteindre 12,3 milliards $ en 2022-2023, en prenant compte des réserves annuelles de 3 milliards $ pour les imprévus.

Dans le Rapport financier annuel de 2017-2018, publié vendredi matin, on apprend aussi que la variation du déficit signifie que le ratio de la dette fédérale au produit intérieur brut (PIB) passe de 30,4 à 31,3 %, en dépit des efforts répétés du ministre Morneau pour réduire cet indice, également appelé «fardeau de la dette». Les frais de la dette publique ont par ailleurs augmenté de 700 millions $ (3,1 %).

Les revenus du gouvernement fédéral ont augmenté de 20,1 milliards $, ou 6,9 %, par rapport à l'exercice précédent. Les dépenses de programmes ont quant à elles augmenté de 19,5 milliards $ (6,7 %), «sous l'effet de la croissance de toutes les principales catégories de charges».

Le PIB réel a augmenté de 3,0 %, après avoir affiché de faibles taux de croissance en 2015 (1 %) et en 2016 (1,4 %), indique le ministère des Finances.