Moins de trois semaines après avoir affiché le meilleur chiffre d'affaires trimestriel de ses 99 années d'existence, le CN a mis à pied des travailleurs non syndiqués.

Le CN licencie des employés non syndiqués

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) a mis à pied des travailleurs non syndiqués, moins de trois semaines après avoir affiché le meilleur chiffre d'affaires trimestriel de ses 99 années d'existence.

Un porte-parole a précisé qu'aucun employé des équipages de locomotive ou de première ligne n'avait été touché, mais n'a pas voulu expliquer ce qui a motivé la décision du transporteur ferroviaire.

Le Canadien National a refusé de dire combien de consultants, d'entrepreneurs et de cadres risquaient d'être licenciés, affirmant qu'un «faible pourcentage» des travailleurs non syndiqués étaient mis à pied.

Les cadres touchés par la décision ont été informés vendredi dernier. Le syndicat Teamsters Canada a confirmé qu'il n'avait pas été informé de mises à pied chez ses membres.

L'entreprise établie à Montréal a réalisé un bénéfice net de 1,13 milliard $ pour son trimestre clos le 30 septembre, une augmentation de 18 % par rapport à l'année précédente, a-t-il annoncé le mois dernier. Ses revenus ont grimpé à 3,69 milliards $.