Martin Ball, président de l’entreprise sherbrookoise Wiptec

«L’arrivée d’Amazon va brasser tout le monde»

« L’arrivée d’Amazon au Québec va brasser tout le monde. Ça confirme que le commerce électronique est réel. Je le dis depuis des années. »

Martin Ball, président de Wiptec, une entreprise sherbrookoise de préparation de commandes, considère comme une bonne nouvelle l’ouverture prochaine d’un centre d’expédition au Québec du détaillant en ligne Amazon Canada.

À LIRE AUSSI: Amazon : 300 emplois dans le futur centre d'expédition à Montréal

Il espère que l’arrivée du géant du commerce en ligne fera réagir l’industrie de la vente au détail. « Amazon, c’est notre compétiteur et notre meilleur ami en même temps », lance l’homme d’affaires lors d’un entretien accordé à La Tribune.

« Nous préparons des commandes pour Amazon tous les jours. »

La semaine dernière, on apprenait que le premier centre d’expédition d’Amazon au Québec sera situé dans l’arrondissement Lachine, à Montréal. Les futures installations seront en activité à temps pour la période du magasinage des Fêtes l’an prochain.


« Ce n’est pas juste en Ontario et aux États-Unis que ça se passe. C’est au Québec aussi. »
Martin Ball

L’investissement devrait permettre la création de plus de 300 emplois. Le personnel de ce nouveau centre effectuera la cueillette, l’emballage et l’expédition d’articles destinés aux clients. Amazon Canada veut ainsi mieux desservir sa clientèle québécoise.

« Ce que ça me dit c’est que certains doivent allumer tout de suite pour ne pas manquer le TGV du commerce électronique, avance M. Ball. Ce n’est pas juste en Ontario et aux États-Unis que ça se passe. C’est au Québec aussi. C’est pour ça qu’Amazon s’en vient ici. »

« Si les détaillants qui ne sont pas encore dans le commerce électronique ne le réalisent pas avec ça, je ne sais pas ce que ça va prendre. Le commerce électronique ne nuit pas au commerce au détail, mais il le modifie. Sports Experts en est un bon exemple. La chaîne modernise ses magasins et est très active en commerce électronique. »

Wiptec expédie des commandes à des magasins de grandes surfaces comme Walmart, Cotsco ou Canadian Tire, mais également les commandes en ligne des particuliers pour diverses bannières comme David’s Tea.

Rappelons que l’entreprise a aussi décidé de construire un nouveau centre de préparation de commande dans la région de Montréal. « Nous serons à Longueuil et Amazon sera à Lachine », fait-il remarquer.

« Au moins, nous ne serons pas dans le même bassin de main-d’œuvre. »

La présente période en est une de grande effervescence, ajoute M. Ball. On se prépare pour la haute saison des ventes internet du vendredi fou dans les installations de Wiptec. « C’est le 29 novembre! » rappelle-t-il.

« Nous sommes dedans. Il faut se préparer et nous adaptons nos opérations. Il faut aussi recruter du personnel temporaire. C’est un gros défi. Nous avons besoin de 60 à 65 personnes. C’est souvent des retraités et des étudiants. »