Une truffière est née au Témiscouata. Selon son porte-parole, David Robert, il s'agirait de la première dans l'Est-du-Québec et de l'une des premières au Canada. 
Une truffière est née au Témiscouata. Selon son porte-parole, David Robert, il s'agirait de la première dans l'Est-du-Québec et de l'une des premières au Canada. 

La première truffière de l'Est-du-Québec voit le jour au Témiscouata

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Une truffière est née au Témiscouata. Selon son porte-parole, David Robert, il s'agirait de la première dans l'Est-du-Québec et de l'une des premières au Canada. 

L'entreprise d'Auclair a planté cent arbres sur un lot agroforestier de Saint-Juste-du-Lac, dont les deux tiers sont des noisetiers américains et le dernier tiers, des chênes à gros fruits. 

Le projet est issu d'une collaboration entre Biopterre de La Pocatière et ArborInnov de Saint-Denis-de-Brampton, en Estrie. 

«La Jardinière se positionne comme pionnière en agroforesterie dynamique, en mycosylviculture et en cultures innovantes, soutient M. Robert. L'entreprise fait aussi partie du réseau de producteurs de noisettes du Bas-Saint-Laurent.» 

La Jardinière devrait récolter ses premières truffes dans cinq à sept ans.