Scène du film Panthère noire

La liste : le meilleur de Marvel

La Panthère noire, Ryan Coogler (2018)

Ryan Coogler a marqué l’histoire du cinéma. Pas en raison des recettes faramineuses du film, mais bien parce qu’il s’agit d’une œuvre épique racontée du point de vue d’un Noir. Le cinéaste brise le moule des perceptions sur les Afro-Américains à l’écran. Mais aussi celle des femmes, aux rôles prédominants. Et quelle trame sonore! Éric Moreault

Logan, James Mangold (2017)

Troisième et dernier film consacré au personnage chouchou de la franchise X-Men, Logan nous transpose dans un futur pas jojo, où Wolverine, le mutant bourru au grand cœur, doit s’avouer vieilli et diminué, voire carrément magané, auprès d’un professeur X qui en mène encore moins large. Celui qui n’est plus invincible continue toutefois de sortir les griffes pour la bonne cause. Geneviève Bouchard

Iron Man, Jon Favreau (2008)

Le film qui est l’origine du déferlement incessant de super­héros sur grand écran, mais un particulièrement réussi grâce à la touche de Jon Favreau. Et, bien sûr, celle de Robert Downey Jr., toujours fantastique dans la peau de ce personnage arrogant, mais attachant... Éric Moreault

Docteur Strange, Scott Derrickson (2016)

Le film était attendu de pied ferme, à cause de la présence d’acteurs «sérieux». Et ce fut mieux que prévu. Le drame fantastique de Scott Derrickson propose des personnages étoffés et des thèmes substantiels, tout en étant visuellement spectaculaire et terriblement amusant. Éric Moreault

Les gardiens de la galaxie, James Gunn (2014)

Une trame sonore irrésistible (et les mouvements de danse de Chris Pratt qui vont avec), un raton laveur génétiquement modifié à la langue bien pendue, un monstre-arbre qui deviendra une mignonne bouture dans le film suivant… C’était déjà bien parti pour ces autoproclamés Gardiens de la galaxie. Ajoutons une bonne dose d’insolence et des antihéros qui ne se prennent pas au sérieux et le tour était joué. Geneviève Bouchard