Andrée Cossette avait cofondé Ubisoft Québec en 2005.
Andrée Cossette avait cofondé Ubisoft Québec en 2005.

La directrice générale d'Ubisoft Québec annonce son départ

QUÉBEC — La directrice générale du studio d'Ubisoft de Québec, Andrée Cossette, a annoncé jeudi son départ de l'entreprise, soutenant qu'il s'agit du résultat d'une longue réflexion «qui n'est pas liée à la situation actuelle au sein du Groupe Ubisoft».

La multinationale française est dans la tourmente à la suite d'allégations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés, ce qui s'est soldé par plusieurs départs au sein de sa haute direction.

Mme Cossette a indiqué sur son compte professionnel LinkedIn qu'elle tournait jeudi la page sur 22 années chez Ubisoft et entamait un nouveau chapitre professionnel «qui reste à écrire».

Elle a souligné la «chance» et «l'honneur» d'avoir collaboré aux débuts d'Ubisoft Montréal, puis d'avoir fondé Ubisoft Québec en 2005 aux côtés de Nicolas Rioux.

«Lorsque je regarde les 15 dernières années au studio de Québec, je suis extrêmement fière de notre parcours», écrit Mme Cossette.

«Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, mais je sais que l'équipe d'Ubisoft Québec est entre de bonnes mains», ajoute-t-elle.

Ubisoft a nommé plus tôt ce mois-ci un nouveau directeur de son studio montréalais.

L'entreprise a décidé de confier les rênes de son studio de Montréal à Christophe Derennes, un cadre de longue date.

Cette décision était survenue deux jours après le départ de Yannis Mallat, qui était à la tête du studio montréalais depuis 2006 et dirigeait les opérations d'Ubisoft au Canada.

En plus du directeur des studios canadiens, la crise ayant secoué la multinationale française a également emporté le directeur de la création Serge Hascoët, ainsi que Cécile Cornet, la responsable des ressources humaines du groupe.