Plusieurs accidents se sont produits, lundi après-midi, dans la région.

La circulation compliquée sur les routes de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Alors que la neige s'est intensifiée depuis l'heure du midi, la circulation est de plus en plus compliquée sur les routes. L'heure de pointe risque d'ailleurs d'être difficile, en fin d'après-midi.

Rappelons que de 15 à 25 cm de neige étaient prévus, lundi, dans la région. En raison de ces accumulations, plusieurs routes sont très glissantes. Bon nombre de sorties de route et de collisions sont d'ailleurs survenues sur les autoroutes. 

L'un de ces accidents a impliqué deux camions-remorques, vers 14 h, sur la route 155, à Trois-Rives. Selon la Sûreté du Québec, un des camionneurs a perdu le contrôle de son poids lourd en descendant une côte. Il a fait une mise en portefeuille. Un camion circulant dans la voie inverse n'a pas pu l'éviter et a heurté sa remorque. Un des deux conducteurs est demeuré coincé dans son véhicule. Il est resté conscient. Selon la Sûreté du Québec, il souffrirait de blessures aux jambes. L'autre conducteur n'aurait pas été blessé.

En fin d'après-midi, la circulation se faisait toujours en alternance. 

Selon la Sûreté du Québec, en milieu d'après-midi, aucun accident n’avait causé de blessures graves. Pour sa part, la Direction de la police de Trois-Rivières avait dénombré cinq accidents dont un qui a fait deux blessés mineurs, à l’intersection des cinq coins.

Jusqu’à maintenant, à part les précipitations de lundi, il est tombé environ 300 cm de neige à Trois-Rivières alors que la moyenne est de 259. «Ce n’est pas un hiver record en termes de quantité de neige. Par contre, on a eu des mois de janvier, février et même mars qui ont été froids, et cette neige n’a pas eu beaucoup d’occasion de fondre. L’accumulation de neige était donc très importante, et même ça se comparait parfois à 2008, alors qu’on avait eu vraiment beaucoup plus de neige, mais cette neige n’a pas vraiment eu l’occasion de fondre, de se compacter. On n’a pas eu des redoux assez longs cet hiver, donc ça explique un peu le couvert de neige encore très important au sol à ce temps-ci», explique Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada.

Cette neige tardive ne cause pas de problématiques particulières pour la plupart des municipalités. À Trois-Rivières, toutefois, on prévoyait débuter le nettoyage des grandes artères dès lundi. Disons que le projet a été quelque peu retardé... 

À Shawinigan, la période de stationnement hivernale de nuit s’est terminée le 31 mars. La Ville de Shawinigan demande donc la collaboration des citoyens pour qu'ils évitent de stationner leur véhicule dans la rue, dans la nuit de lundi à mardi, en raison des opérations de déneigement. 

Les routes de la région sont enneigées.