Kanye West

Kanye West qualifie l’esclavage en territoire américain de «choix»

LOS ANGELES — Kanye West n’a pas tardé à causer une autre controverse, qualifiant l’esclavage en territoire américain de «choix» en entrevue, mardi.

En entrevue avec le site sur les célébrités TMZ, Kanye West a affirmé: «Lorsque vous entendez parler de l’esclavage sur 400 ans, sur 400 ans, cela ressemble à un choix.»

Van Lathan, de TMZ, a rétorqué au rappeur en disant qu’il n’était pas un libre-penseur, mais qu’en fait, il ne réfléchissait pas du tout.

La commentatrice politique Symone Sanders a écrit sur Twitter qu’elle était «dégoûtée» par ces propos et a qualifié Kanye West de «caricature dangereuse».

Kanye West a aussi dit à TMZ qu’il était devenu dépendant aux opioïdes lui ayant été prescrits à la suite d’une opération de liposuccion en 2016.

Les propos sur l’esclavage ont été faits à la suite de questions sur les publications controversées du rappeur en soutien au président Donald Trump la semaine dernière.