Un adolescent de 16 ans d’Asbestos a été arrêté en lien avec les jujubes au THC qui ont été découverts la semaine dernière.

Jujubes au pot : un ado arrêté par la SQ

Un adolescent de 16 ans d’Asbestos a été arrêté en lien avec les jujubes au THC qui ont été découverts la semaine dernière.

La Sûreté du Québec confirme qu’une perquisition a eu lieu, jeudi, au domicile de l’adolescent à Asbestos.

Lire aussi: Alerte aux jujubes contaminés au cannabis

« À la suite de la découverte de ces jujubes, nous avons entrepris une enquête qui nous a mené vers cet adolescent », explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, la sergente Ingrid Asselin.

Lors de la perquisition, quelques jujubes visiblement contaminés aux stupéfiants, 20 grammes de cannabis et deux plants de cannabis en terre ont été saisis.

« Nous avons libéré l’adolescent sous promesse de comparaître à une date ultérieure », mentionne la sergente Asselin.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle substance est saisie par la SQ.

« Lors de perquisitions, nous trouvons à l’occasion des stupéfiants sous diverses formes dont celle gélatineuse dont il est question », mentionne la porte-parole de la SQ.

La Santé publique de l’Estrie a fait une mise en garde, jeudi, relativement à la présence de jujubes contaminés au THC à Asbestos.

Un adolescent a été rendu si malade par sa consommation de tels « bonbons » que sa situation a été rapportée à la direction de la Santé publique. La Santé publique a décidé de sonner l’alarme afin d’élever le niveau de vigilance des parents et intervenants du milieu scolaire et d’éviter que d’autres jeunes s’intoxiquent avec ces produits.

Ces « bonbons » en gélatine de type gummy bear pourraient prendre d’autres apparences. La Sûreté du Québec mène l’enquête dans le secteur d’Asbestos, et les autres corps policiers de la région ont été mis en état d’alerte. Jusqu’ici, il n’y a que dans la MRC des Sources qu’on a trouvé ces bonbons contaminés au cours des derniers jours dans la région.

Santé Canada a procédé rapidement à l’analyse des jujubes qui ont été saisis par la SQ ce qui a permis de confirmer la teneur en THC.  —  Avec Marie-Christine Bouchard